Full text: Teutsche Staatskanzley (Jg. 1800, Bd. 4 (1803))

149 
fignalée par des traits de courage & de dé¬ 
vouement, que l'histoire s'empressera de fe¬ 
cueillir. Arrivée au pié de St. Bernard, le 
premier obstacle à franchir, c'est de faire pal¬ 
ser l'artillerie. La perspective d'un chemin de 
plufieurs lieues de long, sur dishuit pouces 
de large, pratiqué fur des rochers à pic; des 
montagnes de neige, qui menacent de se pre¬ 
cipiter fur leurs têtes, ces abimes où le moing 
dre faux pas peut les engloutir, rien ne peut 
effrayer les soldats. On se presse autour des 
pièces, pour obtenir l'honneur de les trainer. 
Dans ce conflit d'ardeur & de dévouement, 
divers détachemens de la division Loison, les 
Come & 2qme légères les 43me & opme de Il- 
gne, se sont particulièrement distinguées. 
Après des fatigues qu'il est impossible de pein¬ 
dre, après des efforts inouis de constance 
les piéces arrivent enfin au-delà du St. Ber¬ 
nard. Là, on veut donner aux soldats la gra¬ 
tification qui avoit été promise; ils la refu¬ 
fent. — Dès le 26. Floréal (16, Mai,) l'avant- 
garde, qui la veille avoit franchi les monta¬ 
gnes, marche à l'ennemi, l'attaque & le chasse 
de la position avantageuse qu'il occupe. L'of¬ 
ficier supérieur, commandant la ville d'Aoste, 
est blessé mortellement dans cette affaire. 
Affaire de Chatillon, le 28. Floréal (18. 
Mai.) — Le 28. l'avant-garde continue son 
mouvement pour aller s'emparer des hauteurs 
de 
K 3 
Max-Planck-Institut für 
uropäische Rechtsgeschichte Br
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer