Full text: Le Pois, Antoine: DISCOVRS SVR LES MEDALLES ET GRAVEVRES ANTIques, principalement Romaines

91.

apres les auoir du tout vaincus , les reduit à ce poinct de payer tribut & porter au Capitole à Rome par chacun an , deux drachmes pour teste,en quelque lieu qu'ils feissent residence. Autant en escrit Xiphilinus autheur Grec. Ils mettent ici pour deux deniers Romains,deux drachmes,selon la coustume & façon d'escrire des historiens Grecs : pour le peu de difference qui estoit entre la drachme Attique & le denier Romain. Ainsi la monnoye Romaine auoit lieu entre les Iuifs,mesmement demeurans en Syrie tousiours quelques legions Romaines , & gouuerneurs Romains en Iudee. Iudas donc receut trente pieces d'argent , pour auoir vendu son maistre. La question est , quelles estoyent ces trente pieces d'argent, & combien elles valoyent : car le texte de l'Euangile ne porte pas que ce fussent deniers Romains : aussi ne peuuent-ils estre , comme nous monstrerons tantost. Et par ainsi l'Interprete François, & le vulgaire, qui dit trente deniers , n'a pas bien entẽdu le texte Grec de S. Matthieu,qui met Argyria. Argyrion en Grec signifie pecune ou piece d'argent seulement , & non specialement le denier. En Zacharie nous lisons triginta argenti , c'est à dire, trente d'argent. En S. Matthieu, triginta argentea (numismata) c'est à dire, trente pieces d'argent. Icy la piece d'argent ne peut estre vn denier Romain, lequel ne valoit que trois sols six deniers tourn. monnoye de France. Desquels deniers les trente ne monteroyent qu'à bien petite somme , à sçauoir , cinq liures cinq sols tournois, qui valent sept francs dix gros & demi en Lorraine. Il n'est pas vray semblable que la somme receuë par Iudas fust si petite : pour deux raisons. Premierement d'icelle somme, depuis rendue par ledit Iudas , fut achetté vn champ ou vne piece de terre pour vn cemetiere, qui seruiroit par apres à enterrer les morts estrangers,ainsi que porte le texte. Or on n'eust peu auoir grand' piece de terre pour si peu d'argent. En outre, encore que le meschant n'eust peu assez vendre (s'il eust peu se faire legitimement) chose si chere & precieuse que la personne de IESVS-CHRIST, si est-ce que lors il n'y auoit si vil esclaue, nullement qualifié, ny ayant art quelconque ou moyen de gaigner quelque chose à son acheteur & maistre, qui n'eust esté vendu dauantage. Il est escrit au sixieme du Code, constit. 43. au tiltre Communia de legatis & fideicommissis, que le serf,masle & femelle,aagez de plus de dix ans, s'ils ne sçauoyent art aucun, vaudroyent en achet vingt pieces d'or, de celles qui sont dictes Solidi : qui est plus de vingt cinq escus , comme sera monstré cy apres. Que s'ils auoyent moins de dix ans,ne vaudroyent que 

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer