Full text: Le Pois, Antoine: DISCOVRS SVR LES MEDALLES ET GRAVEVRES ANTIques, principalement Romaines

75.

valeur. Ledit As auoit d'vn costé la marque du dieu Ianus à deux visages, & de l'autre costé, le bout de deuant & bec d'vne nauire, que nous disons la prouë. Et de telle marque s'en trouue encore pour le iourdhuy beaucoup à Rome & en d'autres lieux d'Italie. Voire, ce dit Macrobe, du temps de l'Empereur Adrian (qui commença à regner enuiron II8.ans apres IESVS-CHRIST ) les petits enfans se iouoyent encore auec telles pieces & monnoyes, les iettans en haut, choisissans & demandans la nauire, ou la teste à deux visages: comme on fait auiourdhuy à croix ou pile, selon le langage des enfans. Quant au poids, ie n'ay point veu de ces Asses pesans vne liure, & demi Asses pesans demi liure. I'en ay vne couple, mais de diuerses grandeurs & de diuers poids. Car l'vn poise vne once, vn gros & demi, vn peu plus, gros poids & marchant, qu'on dit: & l'autre, demie once, vn gros & demi auec seize grains: qui est bien arriere du poids d'vne liure, encore que l'on n'entende la liure que de douze onces. Pline escrit, que du commencement

l'As fut fait du poids d'vne liure: puis apres de deux onces durant la premiere guerre Punique, estãt la Republique Romaine pauure & indigente,: & encore depuis, d'vne once, quãd Hannibal faisoit guerre en Italie, estant lors Consul Q. Fabius Maximus. Fut encore fait l'As du poids de demie once seulement, par la Loy Papyriane: & là s'arresterent finalement, & ne changerent plus, comme ie croy. Et estoit encore de ce poids du regne d'Octauian Auguste, & Tibere son successeur. Voyla grande difference & diminution de poids en ceste monnoye nommee As ou Assis, au moins s'il n'y a erreur en ce passage de Pline, dequoy ie doute fort. Et de faict, plusieurs gens doctes, Budee, Alciat, Antonius Augustinus, Cenalis, & autres, le lisent & interpretent diuersement, faisans tels Asses differents, & principalement le Papyrian: lequel Cenalis fait du poids de sept onces & demie, comme ainsi soit que le texte vulgaire dudit Pline ne le mette que de demie once seulement. Ainsi en lisant les autheurs, faisans mẽtion de l'As ou de ses parties, faut bien cõsiderer le temps, auquel & duquel ils parlẽt, attẽdu que les temps diuers ont diuersisié l'As, & quelquefois seize Asses ont fait le denier Romain, qui ne fut au commencement que de dix Asses. Dont est que ledit Cenalis diuisant l'As en ses especes, Il y a (dit-il) deux sortes

d'As, à sçauoir, le grand & le petit. Le grand est libral, & de douze onces. Le petit, qui est aussi nommé Papyrian, de sept onces & demie d'airain. Et de ces petits ou Papyrians, les seize font le denier Romain, aussi bien que dix des grands, qui luy donnent le 

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer