Full text: Le Pois, Antoine: DISCOVRS SVR LES MEDALLES ET GRAVEVRES ANTIques, principalement Romaines

42.

milieu desquelles estoyent quelques petits cloux d'argent: & liton le semblable auoir esté faict par vn Roy de France. Dionysius le tyran fit vser les Syracusans de monnoyes d'estain: & Lycurgus les Lacedemoniens, de monnoyes de fer, comme dirons plus amplement à la fin de ce chapitre: auquel ie veux parler principalement, & en particulier d'vn chacun des susdits trois metaux, que nous disons estre la principale matiere des medalles: apres auoir dit ce mot, que les anciens n'eussent sceu choisir chose plus propre à leur intention, que le metal, soit qu'ils eussent regardé seulement à perpetuer leur memoire, par la sacture d'icelles medalles, comme aucuns veulent: soit qu'ils le feissent pour vsage, achapt, vendition, &c. Carsoit pour conseruation de la memoire, soit pour courir par le monde entre les nations, le metal elabouré industrieusement, & reduit en forme & figure aisee, conuenable & decente, est tres-propre, ne sust-ce que pour sa longue duree, & resistence contre la corruption, & autres iniures du temps, qui deuore & consume toutes choses: ausquelles sont sujettes presque toutes autres matieres.


   Disons donc du Cuiure, lequel est venu premierement en vsage que l'argent ny l'or, & a esté tousiours estimé le vray conseruateur de toute memoire, & depositaire de tout ce qu'on desiroit plus longuement durer. Ce que tesmoignent, outre les medalles, les statues plus communément faites à Rome de ce metal, & singulierement les tables d'airain, esquelles les Romains ont engraué leurs loix, decrets & ordonnances, desirans qu'icelles fussent de bien longue duree. Aux anciens le cuiure a eu le premier lieu & authorité és cǹoses sacrees: dont és temples les vaisseaux & autres instruments estoyent de cuiure. On buuoit anciennement par honneur, en cuiure: les armures des plus grands seigneurs estoyent de cuiure, tesmoin le poëte Homere: somme, du commencement il estoit en grand honneur & vsage. Pausanias aux Arcadiques escrit que Roecus & Theodorus Samiens furent les premiers qui trouuerent la maniere de fondre le cuiure. Il fut frappé & battu à Rome, le premier de tous metaux: & mesme bien long temps auant que Rome fut edifiee, regnant Ianus auec Saturne en Italie, auoit ja esté frappé & marqué auec l'effigie & double visage d'iceluy Ianus d'vn costé, & la prouë d'vne nauire de l'autre costé. Seruius Tullιus sixieme Roy des Romains (comme dit Pline)

fut le premier qui luy mit la marque de la brebis, & du boeuf: & de tel bestail, qui est dit en Latin P ecus , est venule nom de Pecune, 

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer