Full text: Le Pois, Antoine: DISCOVRS SVR LES MEDALLES ET GRAVEVRES ANTIques, principalement Romaines

370.

par le cheual en certaines medalles: & I'Asie par le Belier: sinalement l'Europe, par la face humaine, pource que ceste derniere region est plus polie, ornee, ciuile & humaine que les deux autres, ne plus ne moins qu'est l'omme, comparé aux autres animaux. Autres ay-ie ouy interpreter autrement & bien differemment ceste figure. Chacun y adioustera la sienne qui voudra, & ainsi qu'il luy plaira.
7.

   LE septieme portrait de ceste table, tiré d'vne Onyce, nous monstre le combat du coq auec la couleuure ou le serpent, qui procede d'vne inimitié naturelle qui est entre ces deux animaux. Si le coq donnefrayeur au Lyon, le plus fier de tous les animaux, n'est de merueille s'il combat contre le serpent.
8.

   LA huitieme & derniere figure de ceste table, retiree d'vne Onyce, nous monstre semblablement l'inimitié & combat de la Cicogne & de la Lezarde, qui s'entend aussi de la couleuure & autre serpent. Pline escrit qu'en Thessalie (dite Thumnestie) on respecte tellement les Cicognes, pource qu'elles nettoyent le païs de serpens (comme aussi l'Egypte) qu'on n'en oseroit tuer vne, sur peine de la hart & d'estre puni comme homicide. Tellessont les ordõnances du païs. I'enten qu'en Suisse on en vse quasi en ceste sorte.

371.
Declaration de la table marquee e.


1.

   CE premier portrait est retiré d'vne tres-belle Onyce antique que i'ay: & est la face de la deesse Pallas ou Minerue, faite de la main d'vn bon maistre. Elle a l'armet en teste, comme coustumierement elle se peint toute armee, estant estimee la deesse des batailles, autrement nommee Bellona.
2.

   LE second portrait de ceste table, est tire d'vn excellent Corneol ou Cornaline, mienne, où est representé par vn excellent maistre, la face de ce grand Iules Cesar, mais si au vif & si bien, que ie n'ay medalle dudit Iules (& si en ay plus de deux douzaines, belles & antiques) où il soit mieux faict. Le Lituus, duquel a esté tant parlé, rend tesmoignage de son Pontificat. Et de l'estoile qui est au 

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer