Full text: Le Pois, Antoine: DISCOVRS SVR LES MEDALLES ET GRAVEVRES ANTIques, principalement Romaines

357.

espece de Singe ou Guenon, ou Marmot, fort approchãt à la figure de l'homme. Et à la verité, le Singe est fort conforme quant à la structure & parties du corps, si ce n'est au poulce de la main (dit Galien) qui est differẽd de celuy de l'homme. Ledit Galien appelle le Singe, ridicule imitation de l'homme, comme si nature l'eust fait en se mocquant & contrefaisant l'homme. En ceste figure approchant de l'homme, il est fin, cault, malin & pernicieux: & semble

n'estre priué de quelque intelligence. Pline nous en donne d'vne, disant que Mutianus se vante d'auoir veu des Singes iouans aux tables, lesquelles ils auoyent fait de cire. Pour reuenir à nostre Sphinx, Solinus dit que c'est vne espece de Singe, fort velu, ayant

de grandes tetasses pendantes, & fort docile & gracieux. Diodore Sicule dit que ceste beste se trouue aupres des Troglodites & Ethiopiens, pareille à la peinture qu'on en fait, horsmis qu'elle est vn peu plus pleine & plus grasse. Pline en parle aussi, disant qu'elle est

assez commune. Suetone escrit que l'Empereur Auguste Cesar eut quelquefois vn cachet où estoit graué cet animal Sphinx, duquel il cessa de cachetter puis apres, pource qu'on disoit de luy par risee, qu'il proposoit des enigmes & difficultez par tel cachet. Cela se disoit en cõsideration de la fable de Sphinx, cy dessus escrite. Ce mesme Auguste vsa aussi en cachet de la face d'Alexandre le grand, puis finalement de la sienne grauee en pierres fines. Or vous auez en ceste table toutes les trois figures des trois diuers cachets dont il vsa: & ie les ay tous trois en pierreries.
8.

    LE huitieme & dernier portrait est tiré d'vne mienne Cornaline, & represente le Capricorne de l'Empereur Augustus. Capricorne est communément pris pour vn signe celeste, duquel dirons tantost. Et pource que la natiuité d'Auguste Cesar se trouua en la constellation de ce signe, ledit Auguste en fit cas & estat tout le long de sa vie, faisant marquer pieces d'or & d'argent auec ce Capricorne, en memoire du temps de sa natiuité. De ces medalles auec le Capricorne, s'en voyent encore quelques-vnes auiourdhuy. Ce signe celeste qui est figuré mi-bouc, mi-poisson, est remarquable de vingt estoiles: dont il en a vne au museau, deux en la poitrine, deux aux pieds, sept sur le dos, six au ventre & deux en la queuë. Les poëtes escriuent que Capricorne fust frere de lait à lupiter, lequel estãt dõné à nourrit à Amalthea, pource qu'elle n'auoit point de lait le nourrit de lait d'vne cheure qui auoit deux bouquins, lesquels Iupiter transfera au ciel auec la mere. Quelques-vns pourroyent 

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer