Full text: Le Pois, Antoine: DISCOVRS SVR LES MEDALLES ET GRAVEVRES ANTIques, principalement Romaines

340.

induit Ies gens à dormir, ainsi que chacun sçait: & pource par propre epithete est appelé des poëtes, Endormant. Qui voudra plus sçauoir de la faculté & vertu du Pauot, lise Pline au liure 18.ch.25. & Dioscoride liu. 4. chap. 67.
   Ces lettres du dernier reuers, IMP. XIX. s'entendent de l'Empereur Vespasianus, à sçauoir, qu'il estoit Imperator pour la dixneufieme fois. Nous auons dit abondamment que c'estoit Imperator.

341.
Exposition de la table marquee M.


I. 2.

    CE premier reuers est retit é d'vne medalle d'argent de Lucius Papirius, ainsi qu'il se voit par ces lettres L. PAPI. Ladite medalle a en la partie anterieure la teste de la deesse Iunon Sospita, coiffee d'vne peau de cheure, comme a esté dit cy deuant. Et le second portrait de ceste table, est tiré d'vne petite medalle de cuiure de l'Empereur Gallienus. L'inscription d'iceluy est telle: A pollini conseruatori Augusti, A Apollon conseruateur de l'Empereur Auguste, à sçauoir,

Gallienus. En tous ces deux reuers se voyent figures de Griffons, animaux consacrez à Apollon. Ils sont nommez par les Grecs, Griphes ou Griphoi, & ont ailes & quatre pieds, resemblans du tout à vn Lyon, si n'estoient lesdites ailes, & l'encolure & la teste, qui est semblable à celle d'vne Aigle, dont le bec est fort crochu & recourbé: ont les oreilles longuettes. On dit qu'ils naissent en Ethiopie, & aussi en Scythie, où ils tirent l'or & le gardent curieusement. Font ordinairement la guerre aux cheuaux, si le poëte Virgile dit verité: car Pline tient pour fabuleux tout ce que dessus est dit de ces Griphons, comme aussi que les Arimaspes (peuples qui n'ont qu'vn oeil au milιeu du front) soyent en continuelle guerre auec lesdicts Griffons, voulans emporter l'or que lesdits animaux ont laborieusement tiré de la terre. Il y en a d'vne sorte qui tiennent plus du cheual que du Lyon, nommez Hippogriphoi, Cheuau griphons.
3.

    LE troisieme reuers est aussi tiré d'vne medalle de cuiure dudit Empereur Gallienus, comme encore les deux suiuans, à sçauoir 4, & 5. L'inscription de cestuy-cy est, A pollini cõscruatori Augusti, semblable au precedent: & s'y voit figuré vn Centaure, c'est à dire, mi homme & mι-cheual. Centaures ont esté dits peuples de
k.ij.

Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer