Full text: Le Pois, Antoine: DISCOVRS SVR LES MEDALLES ET GRAVEVRES ANTIques, principalement Romaines

304.

on ne sçauroit en peu de parolles déchiffrer la dignité

& excellence de la main: de laquelle parlant Anaxagore a bien osé dire, L'homme estre le plus sage de tous les animaux, pource qu'il auoit la main. Ce que Plutarque a laissé par escrit en ses Morales,

& Aristote ne l'a point aussi dissimulé. Semblablement Galien ne peut assez louer la main, l'appellant l'instrument de tous les autres instruments, auec laquelle l'homme fait & forge cousteaux, & autres ferremens, chaines & liens, pour suppediter & mettre sous sa puissance toutes les plus cruelles bestes du monde. Et comme dit Ciceron, Dieu a donné à l'homme la main ministre de beaucoup d'arts. Aussi par la main les arts sont entendus (dit Artemidore) pource que l'oeuure est exercé par la main, & aussi signifié par icelle. La main aussi se prend souuẽt pour puissance, & est indice d'icelle. Sur quoy il me souuient de ce qui est escrit de Vespasian, premier qu'il fust Empereur de Rome: c'est qu'vn iour estant à table pour disner, fut par vn chien estranger portee sous sa table vne main d'homme, que l'on interpreta incontinent de la puissance qu'il auroit vne fois sur les Romains & autres nations. Derechef la main se prent quelquesfois pour aide, quelquesfois pour conuention & accord, quelquesfois pour amitié. Pline disoit qu'il y auoit en la main dextre vne certaine religιon & pieté, & pource on desiroit de baiser la main aux hommes. Ce qui est encore auiourdhuy obserué entre plusieurs nations. Lucian en son Dialogue de l'amitié, ou Toxaris, escrit que quelques Barbares faisans complot d'amitié ensemble, se tiroyent du sang des doigts de la main, lequel apres ils beuuoyent pour tesmoignage & confirmation d'amitié. Cecy fuffise touchant les offices & commoditez de la main.

305.
5. Du pont S. Ange à Rome.


    CE reuers nous monstre vn pont magnifique & somptueux, faict à Rome sur le fleuùe du Tybre par l'Empereur Adrianus (duquel la face & inscription est à l'autre costé de ceste medalle:) & de ce pont on passoit à cet autre bel edifice, qui fut nommé Moles Hadriani, c'est à dire, Le grand & puissant edifice d'Adrian: au lieu duquel & sur les fondemẽs duquel (ruiné par longueur de temps) est auiourdhuy bastie la maison Papale à Rome, dite Castel Sainct Ange: & le susdit pont, lors nommé Pons AElius, auiourdhuy est appelé, Le pont sainct Ange. Ce grand bastiment appelé Moles Hadriani, fut basti par ledit Empereur pour la sepulture de luy & des Cesars ses successeurs. De ce pont & Mole d'Adrian, portent tesmoignage Dion & Spartian historiens, parlans des edifices infinis 

Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer