Full text: Le Pois, Antoine: DISCOVRS SVR LES MEDALLES ET GRAVEVRES ANTIques, principalement Romaines

263.

blablement le poete Virgile exprime ceste decursion en l'onzieme liure de son Eneide, parlant des obseques de Pallas, item au cinqieme liure dudict poëme. Le mesme Tite Liue nous donne fort bien à entendre que c'estoit Decursion, quand en son 40.liu.il dit, que la coustume estoit apres le sacrifice fait de la lustration ou reueuë de l'armee, que les gens de guerre tous armez couroyent, & estans partis en deux, com me si c'eust esté vne bataille vraye & non feinte, donnoyent les vns contre les autres. Voyla com me telles decursions se faisoyent, ou aux funerailles des grands Capitaines, ou aux Cirques & lieux propres à faire telles courses, que nous appellons auiourdhuy Lices, & sont nõmees des Grecs Catadromi & Hippodromi : ou bien se faisoyent quand on faisoit amas, choix, ou reueuë de gens de guerre. A la decursion resemble fort ce que nous appellons auiourdhuy Ioustes ou Tournois dits en mauuais Latin Torniamenta, quasi Troiamenta, cõme veulent aucuns, comme si ce fust ce jeu anciennement nommé Troia, lequel Suetone dit (& mal, ce me semble) estre vne mesme chose que la saltation Pyrrhique. Car ceste danse ou saltation Pyrrhique se faisoit à pié, comme est aisé de prouuer par Athenee: Et Troia estoit vn autre jeu, d'enfans ou ieunes gens à cheual, qui par compagnies couroyent les vns contre les autres. Ainsi la decursion se pratiquoit quelquesfois en quelques jeux & esbats solennels, voire mesme estoit vn esbattement fort agreable aux Romains. Encore fut-il vne autre sorte de decursion à cheual, auec lampes ou flambeaux ardents en main. En ceste course celuy qui portoit le flambeau & precedoit, quand il estoit las & recreu, ou bien ne portoit sa torche allumee iusqu'au bout de la carriere & but prefix & assigné, il la bailloit & mettoit en la main de celuy qui le suyuoit, & celuy-là puis apres à l'autre suyuant, & consequemment & successiuement de l'vn à l'autre. I'ay vne medalle d'argent de Lucius Piso Frugi, au reuers de laquelle est exprimee & empreinte telle Decursion auec le flambeau allumé. De ceste maniere de jeu & passe-temps, Promethee en est dit estre autheur & inuenteur: & d'iceluy la description bien ample est mise par Pausanias és Attiques. Herodote dit que les Perses ont esté les premiers, qui ayans mis en certains lieux & distances, courriers & cheuaux, enuoyoyent leurs lettres, mandemens ou aduertissemens, en lointaines contrees: par ce que tels courriers se bailloyent de main en main le paquet, tout ainsi comme ces coureurs prealleguez se donnoyent le flambeau de l'vn à l'autre. Ainsi se porte auiourdhuy souuentesfois le paquet du 

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer