Full text: Le Pois, Antoine: DISCOVRS SVR LES MEDALLES ET GRAVEVRES ANTIques, principalement Romaines

26.

ciennement vsurpé & porté par les Rois qui ont regné en Asie, si nous voulons prendre garde aux bandes ou bandeaux blancs, dont il est fait & amaβé. D'iceluy n'est fort eloigné vn autre ornement de teste, retiré d'vne mienne fort belle medalle d'argent, que i'estime estreGrecque, laquelle est cottee 3, en la planche marquee B. Maintendant ce que i'ay dit estre proprement & specialement signifié par ce mot Diadéme, est mis en euidence & clairement manisesté par la medalle quatrieme de la susdite planche marquee B, & par la troisieme de la planche marquee C, qui est la medalle du Roy Ancus Martius, comme nous dirons cy apres. Item, encore mieux par la medalle deuxieme de la planche marquee A, où est escrit le nom du Roy Romain Numa. Ausquelles medalles & tant d'autres vous voyez le Diadéme enuironner, bender & lier toutes ces testes: de sorte qu'apres la veüe de ces medalles, nul ne peult ignorer ce que doit estre singulierement entendu par ce mot Diadéme. Ie ne m'addresse point icy aux plus doctes & sçauans, mais dux moins entendus, ausquels toutes ces medalles apprendront ce que ie dy. Que si dauantageils ont desir de voir autres Rois Romains, ornez de leurs Diadémes, comme Tullus Hostilius, & Seruius Tullius, ils les trouueront au commencement du liure des Fastes Romains de Hubert Goltz duquel sera parlé cy apres. Car ie n'ay icy intention de produire ne exhiber les portraits de toutes medalles, encore que ie les eusse, sinon entant qu'elles seruent à mon propos & discours. Ils pourront auβi voir le Diadéme ioint auec la couronne de laurier, és portraits de la premiere planche, qui est des douze premiers Cesars, & és cinq derniers portraits de la planche marquee F. Pareillement verront iceluy Diadéme annexé à la couronne à rayons au 5. portrait de la 4. plãche des graueures antiques, marquee
Margin note:

Liure 6.

d. I'adiousterayicy de surcroist, ce qu'escrit Herodian, qui sert à la cõfirmation de nostre dire, à sçauoir, que Artabus Roy des Parthes, premier dit le grand Roy, portoit double Diadéme coustumieremẽt. Ce qui ne se peut entẽdre commodément de deux chapeaux royaux, qui ne se peuuent porter ensemble, & tout à la fois. Au demeurant, ie sçay biẽ que Plutarque en la vie de Lucullus, appelle Diadéme, ce 

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer