Full text: Le Pois, Antoine: DISCOVRS SVR LES MEDALLES ET GRAVEVRES ANTIques, principalement Romaines

253.

Pologne, Prusse, Russie, Liuonie, Lithuanie, & partie de Moscouie. Et la Sarmatie qui est en Asie la maieur, comprent grand' part de la region dite auiourdhuy Tartarie, iusques au fleuue Tanaïs (vulgairement dit Don) & le lac Moeotide, dit auiourdhuy Mare negro, ou Zabacca, ou Mare de la Tanna. Donques Commodus est icy surnommé Germanique & Sarmatique, des tiltres paternels & vrayement Imperiaux, non pas qu'il le meritast ou desirast: car il eust mieux aimé estre dit auoir vaincu mille gladiateurs en l'Amphitheatre. Ce qu'il fit inscrire en la base du Colosse du Soleil qui estoit à Rome, auquel il auoit fait oster la teste pour en mettre vne autre à sa semblance & figure. Il deshonora si vilainement la dignité Imperiale, que quelquesfois il vint & descendit audit Amphitheatre tout nud, pour escrimer & combattre auec les autres miserables gladiateurs. Triste spectacle au peuple Romain, de voir leur Empereur fils d'vn si illustre & victorieux pere, prendre les armes, non contre les ennemis, ne pour defendre ou augmenter l'Empire Romain, mais se prostituer à toutes mocqueries, de ceux mesmes qui auoyent grand' honte de son in dignité. Ce qui le fit tant aimer ce vil mestier de gladiateur fut, qu'il tiroit de l'arc singulierement bien, surpassant en cela tous autres de son temps. Et en cela ressembloit, comme en toute autre meschanceté, son compagnon Domitianus l'Empereur, ainsi qu'a esté dit. Il se fit aussi nommer Hercules Romain, comme appert par quelques medalles siennes que i'ay deuers moy: & qui pis est, ayant mis bas l'habit Imperial, marcha quelquefois comme Hercules fils de Iupiter, auec la belle peau d'vn Lyon sur son dos, & la massue en main, tant il fut fol. Or ayant surpassé Caligula, Neron, & tous ses predecesseurs, en paillardise, auarice & cruauté, luy qui estoit nay d'vn si bon pere Marc Aurele Philosophe, à la parfin fut payé selon ses merites. Car Martia sa concubine bien aimee, & Electus qui auoir la charge de sa chambre, & Laetus la charge & commandement sur les armees, delibererent & conclurẽt ensemble de le faire mourir, quand ils cogneurent qu'ils estoyent escrits de sa main sur ses tablettes pour estre egorgez ceste nuit là, & preuindrent & anticiperent à leur grand proffit. Si luy fut donnee la poison de la main de Martia, meslee en vn trait de fort bon vin: mais quelque temps apres il se mit à vomir largement, & lors ils eurent peur qu'ay ant ietté la poison il n'eschappast & les fit tous mourir puis apres, s'adresserent à vn ieune homme fort & hardi, nommé Narcissus, luy promettans tresbonne recompense, lequel à leur persuasion l'estrangla gaillardement 

Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer