Full text: Le Pois, Antoine: DISCOVRS SVR LES MEDALLES ET GRAVEVRES ANTIques, principalement Romaines

226.

dicte Mattia, tant pour estre bien froide, que fort saine & salubre: don certainement excellent entre les autres que les dieux ont donné à Rome. Elle est conduite auec arches proprement faites, neufmille pas de longueur , c'est à dire , enuiron trois lieuës vulgaires. Ancus Martius commença le premier à la mener à Rome, & apres luy Quintus Martius Rex au temps de sa Preture. Dessus cest aque-duct vous voyez vne statue Equestre, qui possible fut ordonnee à Martius Philippus, sorti de la race du Roy Ancus Martius: & de faict le nom de Philippus y est inscript. De Quintus Martius Philippus Censeur fait mention Pline en son 7 liure, chapitre 60.comme aussi il escrit des aque-ducts, & des in struments qui y sont propres au 6.chap.du 31.liure. Et ne faut icy prendre pour l'aqueduct le pont nommé Sublicius,qui est sur le Tybre, construit à Rome premierement par ledict Roy Ancus Martius, duquel semblablement escrit ledit Pline, disant qu'il estoit tout de bois, & fait de telle maniere, que les pieces n'estoyent iointes auec aucune cloüeure ou ligament, mais se pouuoyent oster & separer facilement les vnes des autres.
4.

    LA quatrieme & derniere fιgure est,à mon iugement,de Lucius Iunius Brutus : & le reuers,de Seruilius Ahala,communément appelé Seruilius Hala, prins & retirez d'vne medalle d'argent, frappee, comme ie cuide, par le commandement de Brutus, l'vn des chess de la coniuration contre Iules Cesar, lequel Brutus forgea monnoye non seulement à sa face & vray portrait, mais aussi d'autre sorte de monnoye, ainsi que nous monstrerons cy apres. Par celle-cy il a voulu monstrer la noblesse & ancienneté de sa race, portant le nom de Brutus, & se disant sorti de ce grand Brutus qui auoit chassé les Tarquins hors de Rome, & mis les Romains en liberté. Ce que toutessois ses ennemis nioyent sort & ser me, pource que ce grãd Brutus n'auoit laissé nuls enfans dont cestuy-cy peust estre sorti puis apres. Toutesfois Possidonius Philosophe escrit, que Iunius Brutus, encore qu'il eust fait decapiter ses deux enfans, comme ennemιs de la patrie, & fauorisans aux Tarquins, si auoit-il encore vn tiers enfant fort ieune, duquel toute la posterité & famille des Brutus ont eu continuation iusques à Marcus Brutus. Adiouste ledit Possi donius, qu'encore de son temps il y auoit de ces Brutus, dont quelques vns ressembloyent & approchoyent au simulachre & effιgie de ce premier Brutus. Or ce simulachre & esfιgie de Brutus (apres laquelle & sur laquelle ceste mienne medalle 

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer