Full text: Le Pois, Antoine: DISCOVRS SVR LES MEDALLES ET GRAVEVRES ANTIques, principalement Romaines

176.

l'ancre(comme chacun sçait)auquel pour ceste raison on a recours: & mesme le mot d'ancre se prent souuentesfois pour refuge.

177.
Des pierres fines, & graueures d'icelles. CHAP. XVIII.


    IE n'ay deliberé en cest endroit de parler des especes & differences de toutes les pierres fines: encore moins des singularitez, excellences, vertus & proprietez d'icelles en particulier,pource que cela fait peu,ou rien du tout à nostre intention, qui est maintenant de traitter seulement de la graueure prattiquee par les anciens Romains és pierres fines, tant pour le plaisir que pour seruir de cachets, & pour autre fin que nous dirõs cy apres. Qui aura enuie d'entendre & apprendre les qualitez & vertus des pierres fines,lise Pline en l'histoire naturelle : Marbodee le poëte ancien : Iulius Scaliger aux liures de subtilité: Cardan, Erasmus Stella, Franciscus Rueus, Gesnerus, Georgius Agricola, Albertus Magnus,& autres qui expressément en ont escrit. Ie ne repeteray aussi ce qu'auons ja touché par cy deuant, touchant la difference qui est entre les entailleures & ouurages taillez en bosse & esleuez:& les graueures ou sculptures qui se font en profond,comme és pierres fines, cachets & anneaux : car de cestes-cy seulement entendons de parler. Et pource premierement conuient entendre, que les Romains ont graué quasi toutes pierres fines, voire iusques à l'esmeraude,qui auiourdhuy est nombree entre les premieres & plus excellentes de toutes : ainsi qu'il est euident par Pline l'Oncle,& aussi par le Neueu: lequel escriuãt à l'Empereur Traian, dit qu'il luy enuoye vne belle esmeraude, en laquelle est grauee la face de Pacorus Roy des Parthes : adioustant la façon comme elle luy estoit tombee en main. Lucullus le Romain eut en don vne belle esmeraude, en laquelle Ptolemee Roy d'Egypte estoit entaillé & graué. Pline l'Oncle escrit que du temps d'Ismenias l'esmeraude se grauoit ordinairement. Et là mesme fait mention d'vne fort belle esmeraude, trouuee en Chipre, où il y auoit vne figure d'Amymone, fille du Roy Danaus. De nostre temps le Rubis s'est veu graué. Le susdit Pline escrit que tous rubis sont generalement fort durs à grauer, & ont cela de mauuais, qu'ils ne marquentiamais nettement,ains emportent le plus souuent de la cire auec eux:
R.ij.


Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer