Full text: Le Pois, Antoine: DISCOVRS SVR LES MEDALLES ET GRAVEVRES ANTIques, principalement Romaines

141.



   Praefectus vrbi, estoit vn magistrat bien honoré: qui pouuoit estre comme vn Preuost, ayant esgard sur la ville de Rome: &, comme dit Cassiodore, ne pouuoit estre peu prisé, celuy à qui estoit commise la charge d'vne si grande cité.


   Censure, estoit vn autre honorable magistrat aux Romains, qui fut mis sus l'an de la fondation de Rome 312. Le Censeur estoit comme correcteur de la discipline, & reformateur des moeurs, sur lesquelles non seulement il auoit esgard, mais aussi sur les biens, facultez, reuenus, & cens d'vn chacun: & de là auoit pris le nom. Car de cinq en cinq ans (que les Romains appelloyent L ustrum ) il auoit cognoissance, estimoit & eualüoit le bien d'vn chacun citoyen: deposoit vn Senateur, ostoit le cheual à vn cheualier. Auoit cognoissance des lieux publics, temples, rues, eaux, tributs, & reuenus de la ville: lesquels il bailloit à ferme, comme bon luy sembloit. Ils furent deux en nombre, & se renouueloyent de cinq en cinq ans: toutessois depuis Marcus AEmilius Dictateur raccourcit le temps de ce magistrat, & le fit seulement d'vn an & six mois: de quoy il fut puis apres luymesme censuré & chastié. La Censure fut si honorable qu'Auguste en voulut retenir l'honneur, se nommant Maistre des moeurs: & l'Empereur Domitian se disoit Censeur perpetuel, comme on voit en ses medalles.


   AEdiles estoyent magistrats de deux sortes: les vns dits Plebeiens ou populaires, qui estoyent les moindres: les autres plus honorables, dits Curules, de la chaire Curule, où ils estoyent assis, de laquelle sera parlé en la planche D, nombre I. Ceux-cy auoyent la charge des maisons (dont ils portent le nom) non seulemét priuees, mais aussi des temples, & autres edifices de la cité, comme sont aque-ducts, esgouts, & semblables. Ils auoyent la charge des jeux publics: donnoyent & assignoyent les places au theatre: prenoyent garde que dedans Rome on ne sacrifiast aux dieux en autre maniere que suyuant les sacrifices romains, c'est à dire, accoustumez & ordinaires. Furent premierement creez deux, puis apres s'en augmenta le nombre. AEdilité estoit le premier degré à Rome, pour puis apres monter à plus grands honneurs & dignitez. Par l'AEdilité se cõpterent quelquesfois les ans, comme par les Consuls: singulierement au faict des jeux solennels, ainsi qu'appert par les Comedies de Terence, quand il dit, A cta ludιs Megalensibus, M F uluio & M. G labrione A edilib . C urulib .


   AEdiles Cereales furent autres AE diles depuis creez par Iule Cesar, qui auoyent la charge des bleds, & autres grains (que les Latins
N. iij.


Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer