Full text: Le Pois, Antoine: DISCOVRS SVR LES MEDALLES ET GRAVEVRES ANTIques, principalement Romaines

136.

de la vie & de la mort de tous citoyens: & pource estoyent portees deuant eux haches & verges, nommees des Latins Fasces Consulares, dont estoyent punis les delinquans, apres auoire esté apprehendez, liez, & emprisonnez par leur commandement. Et de fait, Fabius à ce propos dit qu'anciennement ce mot Consul valoit autant que Iuge: & Consulere, iuger. A eux aussi touchoit de mener & conduire toute armee Romaine, comme Colõnels souuerains, commandans sans exception sur tous. Varro escrit auoir aussi esté des Preteurs pour lors, qu'il dit estre vne mesme chose que les Cõsuls. De ces deux Cõsuls le principal estoit celuy qui premier auoit esté nõmé & designé Consul, ou celuy deuant lequel marchoyent les licteurs, executeurs & ministres de iustice, en nombre de douze: car alternatiuement precedoyent lesdicts Consuls, & apres auoir assisté à l'vn, assistoyent à l'autre. Bien est vray que hors la ville ne portoyent deuãt le Consul, sinon que simples haches, ce dit Dion. Si vn Consul mouroit en l'an de son Consulat non paracheué, on

en eslisoit vn autre en sa place, pour paracheuer ledit an. Il y eut aussi d'autres Consuls honoraires & supposez en la place des Empereurs, qui ne daignerẽt exercer telles dignitez, retenans seulemẽt le nom d'icelles. Ce qui commença sous Iules Cesar l'an de la sondation de Rome 708. Et sous les Empereurs la dignité Consulaire estoit toute autre que quand la Republique Romaine florissoit, leur authorité estant de beaucoup diminuee: car ils estoyent tels, & en tel nombre, & pour tant de temps esleuz, qu'il plaisoit aux Empereurs: de sorte que pour deux, Commodus en crea bien trente cinq en vn an, si nous croyons Lampridius. Et à la parfin le Consulat, qui estoit annuel, deuint à estre continué par plusieurs ans en vne personne seule, comme il aduint à Basilius, grand & illustre personnage sous Iustinian l'Empereur, lequel fut Consul dixhuit ans durant: ce que n'estoit aduenu à personne auparauant. Et encore depuis ce magistrat fut aboli du tout, ne restant d'iceluy que le nom & l'ombre seulement. Depuis Lucius Iunius Brutus restituteur de la liberté Romaine, les ans commencerent à se compter par les Consuls: tellement que quand on vouloit dire quelque chose auoir esté faite vn tel an, on disoit sous tels & tels Consuls, ou durant le Consulat de tels & tels Consuls. Car ils n'estoyent Consuls qu'vn an seulement: ce qui les faisoit marcher plus droitement, se souuenãs que le temps de leur dignité expiré, ils retourneroyent en estat priué comme les autres. Nous lisons toutesfois que le Consulat a esté continué apres l'an fini à quelques vns, 

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer