Volltext: Le Pois, Antoine: DISCOVRS SVR LES MEDALLES ET GRAVEVRES ANTIques, principalement Romaines

135.

Et ainsi ceste vieille loy royale abolie & esteinte par l'espace de plus de cinq cens ans, que la Republique Romaine a flori sous les Consuls, fut de rechef prattiquee & remise sus au temps d'Auguste & Tibere, Empereurs, qui se firent absoudre de toutes loix, exposerent & estendirent ladicte loy royale plus auant que n'auoit onques esté. Et de fait, quand vn Empereur estoit decedé, estant vn autre esleu en son lieu, on la recitoit & prononçoit hautement. Les articles d'icelle loy sont retirez des reliques de la venerable antiquité, & specifiez par le menu au liure intitulé, Epigrammata antiqua Romae. Ainsi aduint que le bon plaisir, & la volonté & commãdement du Prince obtint force & vigueur de loix, ainsi que parle le susdit Vlpian. Nous laisserõs les Rois, apres auoir seulement dit ce mot, que sous iceux estoyent en grande authorité ceux qui furent nommez Tribuni Celerum, maistres de la cauallerie & gendarmerie, ayans leurs officiers sous eux: & tels estoyent (dit Pomponius) que ceux qui sous les Dictateurs furent nommez, Magistri equitum, maistres de la cauallerie.
   Parlons maintenant de l'estat de Rome, sous les Consuls, auquel temps leurs magistrats ont esté fort bien distinguez & reformez.
   Les Rois donc ainsi chassez, & les Romains se voulans remettre en liberté, & reduire leur estat en forme de Republique: Lucius Iunius Brutus fut le premier qui y mit la main, & fut le premier Consul, accompagné de Lucius Tarquinius Collatinus. Car il fut trouué bon, qu'en lieu d'vn Roy, la puissance souueraine fust entre les mains non d'vn, mais de deux bons personnages, esleuz par la voix & consentement de toute la cité. Et à fin que totalement ne semblassent auoir autant de puissance qu'vn Roy, on pouuoit de leur iugement appeler au peuple, sans le consentement duquel n'eussent fait mourir vn citoyen Romain: & pource quand ils arriuoyent à l'assemblee du peuple, on mettoit bas ces trousseaux de verges & de haches (desquels sera tantost parlé) en signe de submission, & comme s'ils se submissent à la bonne volonté du peuple, & attendissent son commandement.


   Le Consulat donques depuis les Rois fut le plus haut & plus grand magistrat ordinaire, qu'eussent les Romains: & commença l'an de la fondation de Rome CCXLIIII. & dura iusques à Iules Cesar: apres la mort duquel tous les Consuls Romains dependoyent de la volonté des Cesars & Empereurs. Ainsi deux Consuls furent ordinairement establis par chaun an, & pour vn an seulemẽt, auec puissance totale en la republique Romaine, iugeans 
Waiting...

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzerin, sehr geehrter Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.

powered by Goobi viewer