Full text: Le Pois, Antoine: DISCOVRS SVR LES MEDALLES ET GRAVEVRES ANTIques, principalement Romaines

118.

Barchin, qui le representoit au vif, & pesoit cent trente sept liutes, ainsi que dit Tite Liue. Autres furent d'or, comme celuy que le Senat ordonna & posa à l'Empereur Claudlus deuxieme de ce nom, comme escrit Trebellius Pollio: Tacite parle de celuy de Germanicus Cesar: Suetone, & plusieurs historiens, de plusieurs autres semblables. Ils se nommoyent clypei votiui, c'est à dire, escus, ou escussons voüez à telles personnes signalees. Car ils se posoyent & comme par voeux se pendoyent bien haut aux Cours & Palais, où s'assembloyent les Senateurs, & autres. Et souuent le Senat en estoit autheur: ainsi que monstre la medalle mienne d'Augustus l'Empereur, qui a pour reuers vn grand escusson, comme vn bouclier tout rond, contenant ces lettres S.P.Q.R. CL.V. qui signisie, Le Senat & peuple Romain a voüé & dedié l'escu ou pauois à Augustus Cesar, en memoire de ses beaux saicts & cheualeureux. Or estoit chose procedee de vertu, dit Pline, que celuy fust portrait au vif au pauois, duquel il s'estoit vaillamment serui. Auiourdhuy en lieu de visages ainsi empreints és targes dictes, nous auons des escussons, où sont peintes les armoiries des familles & maisons, & ce

mot Armes ou Armoiries a esté tiré du commencement & vsurpé des beaux faicts d'armes, qu'on auoit preallablement faicts.
   Et pource que nous sommes sur le propos des images Iconiques, n'est à omettre, qu'à Rome és bonnes maisonsy en auoit quantité de reseruees & gardees en certaines armaires & coffrets: & icelles estoyent de cire, & possible illustrees de quelque peu de couleurs. Representoyent les predecesseurs de telles familles & bonnes maisons, estans faites au vif, & au plus pres du naturel, que faire sepouuoit. Or à Rome estoyent estimez les plus nobles ceux qui pouuoyent plus monstrer de telles images de leurs maieurs & deuanciers, qui auoyent eu charges honorables en la Republique Romaine, ayans administré magistrats Curules, c'est à dire, premiers & principaux en la cité. Car la selle Curule (dont nous parlerons en la premiere medalle de la planche marquee D) n'appartenoit aux petits magistrats aucunement. Et n'estoit loisible à tous, de laisser ainsi à leur posterité telles images faites au vif & à leurs semblances. De là est aduenu (selon mon iugement) qu'en aucunes medalles, comme en la mienne d'argent, qui est de Geta Cesar, Noblesse est exprimee & effigiee tenant en la main senestre vne petite image, & comme vn petit medaillon: estant par cela entendu que la Noblesse estoit testifiee par les images, comme nous auons dit. Telles images de cire ordinairement estoyent portees
és sune-

Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer