Full text: Du Choul, Guillaume: DISCOVRS DE LA RELIGION DES ANCIENS ROMAINS

102.



   Au simulacre de la Mere des Dieux donnerent les Anciens plusieurs mammelles, côme celle qui nourrissoit tout le monde, vne tour sus sa teste, deux lions sus ses bras, & variables animaux qu'elle produisoit comme Deesse de Nature, & deux Cerfs à ses pieds, qui monstroit que c'estoit Diane. Et de telle figure elle fut trouuée n'a pas long tẽps à Rome: & tout ainsi en vne grotte antique fut femblablement decouuerte sa paincture, que me donna autrefois Antonio Fantussi painctre Romain, qui l'auoit retirée: laquelle i'ay faict mettre au

liure que i'ay escript De la Nature des Dieux, pour en donner la veuë aux amateurs de l'Antiquité.
   Ce sont les puissances données à Diane pour la diuersité de ses figures, que i'ay representées cy dessus: la nommãt vne fois Triforme: & tout ainsi la figura Alcamanes, comme recite Pausanias. Et Virgile nous a

donné à entendre qu'elle estoit Lune au Ciel, Diane sus terre, & Proserpine aux enfers, quand il a dit,
Tergeminámque Hecaten tria virginis ora Dianoe.

   Lon trouuera sa figure retirée de l'antique marbre au liure premier de noz Antiquitez de Rome. Et me suffira pour le present d'escrire, que les anciens Romains

& les plus riches sacrifioyent à Diane tous les moys soubs le nom d'Hecate, faisants mettre des pains & autres choses par les quarrefours de la cité, qui estoyent soubdainement leuez par les pouures & indigens,

cõme nous lisons en Athenaeus, estimants que Hecate, Diane, la Lune & Proserpine estoyent vne mesme chose.


   Nous suiurons la description de noz Dieux & Deesses, & commencerons à Minerue, qui fut née, comme disent les Poëtes, de la teste de lupiter, pource que l'esprit
m 3


Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer