Full text: Du Choul, Guillaume: DISCOVRS DE LA RELIGION DES ANCIENS ROMAINS

275.

de ces mauuais Demones, qui les ont gardez longuement de renoncer à ces folles superstitions.
   C'est l'obseruation que i'ay peu faire sommairement de noz Pontifes & ministres des Dieux, de leurs deuotions,

de leursvoeux & coustumes. Et pource ie passeray oultre, a pres auoir recité, que ceux qui auoyent souffert vne grand tempeste & tourmente de mer, & estoyent eschappez d'un naufrage, auoyent de coustume de faire estacher tables contre les murailles sacrées des temples, ou estoit paincte l'histoire des voeux qu'ils auoyẽt faicts, & de la fortune qu'ils auoyent eschappé: comme tesmoigne Horace en ses Odes, disant ainsi,

-- Me tabula sacer
Votiua paries indicat humida
Suspendisse potenti
Vestimenta maris Deo.


   Il est temps desormais de venir aux cerimonies de

noz sacrifices. Et si lon demandoit parquoy les Anciens commencerent à sacrifier, ie respondray, que c'estoit pour trois choses. La premiere, pour honorer Dieu: l'autre pour l'utilité du sacrificateur, qui demandoit santé estimée entre les biens diuins: & la troisiéme, pour luy demãder pardõ de ses faultes, pour apres deuenir meilleur,

& pour receuoir de luy vne medicine de l'ame languissante. Et en tous leurs sacrifices commencerent les prebstres premierement d'immoler, c'est à dire, sacrer l'hostie, a pres auoir mis sus le front de la beste, qui debuoit estre mactée, de la farine, de l'orge rousti & du sel detrempez ensemble, qui estoit appelé Mola, de laquelle vsoyent les Anciens en leurs sacrifices. Ce que nous a monstré Pline au dixseptiéme liure de l'histoire naturelle, qui dit, que Numa institua d'adorer les Dieux 

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer