Full text: Du Choul, Guillaume: DISCOVRS DE LA RELIGION DES ANCIENS ROMAINS

141.


de blé d'vne main, & de l'autre le cor d'abondance: pour monstrer que la paix estoit celle qui faisoit porter le grain pour la necessaire nourriture des hommes. Ce que nous a monstré encores Tibulle en son Elegie dixiéme cy dessus aleguée, quand il escrit,
At nobis Pax alma veni spicámque teneto,
Perfluat & pomis candidus antè sinus.

Figure
Type: drawing
OTHO. VESPASIAN.
ARGENT. ARGENT.
Note: Further links to external Census database:

  · Census ID10062888: »Aureus of Otho / Ceres (RIC 20)«




   Et comme Ceres auoit la coronne & les espis de blé pour son enseigne, & la Truye pour sa victime: tout

ainsi ce bon Pere Liber, autrement nommé Bacchus, auoit la coronne de liairre, & le Bouc (pource qu'il gaste les vignes & mange les raisins) luy estoit sacrifié. Ce que Virgile nous a monstré, quand il dit,
-- Baccho caper omnibus aris
Coeditur.




   I'ay longuement gardé vn bellisime Corniol antique, ou lon pourra veoir vn Satyre, qui mene vn Bouc à l'autel, ou le feu est alumé par dessus, pour le sacrifier & immoler au Dieu Bacchus. 

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer