Full text: Du Choul, Guillaume: DISCOVRS DE LA RELIGION DES ANCIENS ROMAINS

112.

tresnecessaires & tresutiles pour la santé des hommes: qui fut si excellent en son art, que les Anciens disoyent,

qu'il ressuscitoit les morts. Lactance le dit auoir esté né de parents incertains, & apres sa natiuité exposé aux champs, là ou il fut trouué par des Chasseurs: depuis il fut baillé à Chiron le Centaure, qui luy apprit la medicine, de laquelle vserent ses successeurs, iusques à

ce que vint Hippocrates, qui la consomma.
   La demeurance d'Aesculape estoit à Epidaure, cité d'Esclauonie, qui est nommée auiourdhuy Raguse, cité depuis consacrée à Aesculapius: & là luy fut faict vn temple magnifique, & son simulacre, duquel a parlé Pausanias, qui dit, qu'il estoit dὀr & dỷuoire, acheué par Trasymedes sculpteur excellent, qui fut de l'isle de Paros. Eusebe a painct son imaige en la propre maniere qu'elle se voit encores à Rome de marbre blanc, & par les medailles & graueures antiques: c'estassauoir vestu d'un manteau faict à la Grecque, nommé pallium, tenant vn baston à la main, au tour duquel se trouue vn serpẽt entortillé, & là dessus il semble qu'il s'appuye. Et tout ainsi ie l'ay graué en vn bellissime Corniol: & encores d'une autre sorte en vne Onice, comme la paincture le monstre.
Figure
Type: drawing
CORNIOL. ONICE. 

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer