Full text: Guide de Florence et de ses environs

169 
monument sépulcral, élevé en son honneur dans l’église de 
Sainte-Croix. — Dans les armoires vitrées on conserve les 
instruments qui nous restent de ceux qui ont appartenu à 
cette Académie, comme les Thermomètres d’échelles et de figu- 
res diverses, les Aréomètres ou pèse-liqueurs, les Gravimè- 
tres, les Hygromètres, les globes qui servirent à expérimenter 
la compressibilité de l’eau, les lunettes d’approche de Torri- 
celli, de Viviani, de Divini et de Campani. Aux coins de la 
salle, près des quatre pilastres, hors des armoires susmention- 
nées, on voit quatre instrumens de plus grande dimension; 
savoir, un grand Astrolabe en laiton, un Odomètre ou Comp 
te-pas, en métal doré, un grand Cadran mobile de l’Académi- 
cien Rinaldini monté en noyer avec une échelle Tychonique 
en laiton, et la grande lentille de cristal travaillée par Benoît 
Bregans de Dresde, placée sur un pied mobile en bois, avec 
laquelle, treize ans après l’extinction de l’Académie del Ci- 
mento, Averani et Targioni, élèves de Viviani et de Redi, 
firent les expériences connues, sur la combustion des dia- 
mants et autres pierres précieuses, et qui de nos jours servit 
encore au célèbre Onophre Davy dans ses recherches sur la 
nature chimique du diamant. 
OBSERVATOIRE. — L’Observatoire Astronomique-Météorolo- 
gique et Magnétique, est situé au-dessus des salles du Musée. 
On y trouve des instruments, disposés dans différentes 
salles. Parmi ces instruments, on remarque particulièrement: 
un cercle répétiteur de trois pieds de diamètre, construit par 
Reichenbach, et placé dans la chambre dite de la Méridienne: 
une lunette de Sisson pour observer le passage des Planètes: 
un secteur Zénithal, construit par le même mécanicien: un 
équatorial du Prof. Amici : une autre lunette de Fraunhofer, 
et enfin un Télescope d’Herschel. 
Oratoire de Saint-Sébastien ou des Bini. Cette église 
et la maison qui y est annexée formaient au XII siècle un pe- 
tit Hôpital dit du Saint-Esprit. Elle fut occupée successive 
ment par les Frères de la Doctrine Chrétienne, de Saint-Phi- 
lippe Neri, par les pauvres enfants vagabonds, et enfin par 
les pères de la Chartreuse. L’église est rectangulaire avec un 
chevet peint à fresque par Papi en 1752, et appartient à une
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer