Full text: Tome IV (4)

PL. 15 
ÉPURE DU CHAPITEAU IONIQUF 
(t. I, p. 76) 
Unité modulaire : Le diamètre inférieur D de la colonne; 
Sous-unité : LE DIX-HUITIÈME a de ce diamêtre 
HAUTEUR TOTALE. 
Correspond, non compris l’astragale qui termine le fût, à 1/3 de D. 
LE TAILLOIR 
Son côté. Selon que la colonne est plus grande ou moindre que 25 pieds : D + 1/2 a, ou 
D + a (fig. 1, t. I, p. 80); 
Sa hauteur ; 1,1/2 a. 
LES VOLUTES. 
Plan vertical qui les contient : En recul de 3 a par rapport à l'arête du tailloir 
OEil d'une volute. 
Son centre, situé : 
Sur l’horizontale de naissance du chapiteau : 
Sur une verticale distante de l’arête du tailloir de 1,1/2 a. 
Son diamètre : Egal à a. 
Carré générateur de la spirale (carré non concentrique à l’œil). 
Son centre, situé : 
Sur l’horizontale de naissance du chapiteau; 
Sur une verticale distante de l’arête de tailloir de 1,14 «. 
Son côté : Egal à 1/2 a. 
Tracé de la première spire. 
Equivaut à l’enroulement d’un fil autour du carré générateur : Centres successifs (lig. 3), en 
a, b, c, d. 
Continuation du tracé : non indiquée 
Champlevage de la volute. 
Sa profondeur, diminuant avec l’intervalle des spires, est égale (fig. 4) à 1/12 de cet intervalle. 
L'ÉCHINE. 
Quart de cercle, de rayon 2,1/2 «. 
LE BALUSTRE 
La fig. 2 indique en trait plein le seul élément connu de son profil médian : Un arc de rayon 
égal à la corde de l'échine. 
Continuation probable du tracé : 
Au bas, une demi-circonférence; au haut, une ligne droite.
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer