Full text: Vitruvius: L' architecture de Vitruve

270 
io 
oae 
nad el ab 392 
35 
DU TRADUCTEUR. 
PARMI les arts que les anciens nous ont transmis, et dans lesquels ils ont été nos 
maîtres, on distingue sur-tout l'architecture. Son origine se perd dans la nuit du 
temps. Dès les siècles les plus reculés, elle avoit atteint une grande perfection. Les 
Egyptiens avoient trouvé le beau, le sublime, le grandiose, lorsqu'ils construisirent 
les temples de Thèbes du temps de Sésostris, dont on fixe le règne plus de trois 
siècles avant la guerre de Troie. Comme les autres arts, ils consacrèrent celui-ci 
à leur religion ; ils sembloient ne les cultiver que pour elle, c'étoit pour l'honorer 
qu'ils cherchoient la perfection. Les anciens monumens qui s'y sont conservés 
n'offrent, pour ainsi dire, encore aujourd'hui, que des temples, des statues de 
leurs dieux et des tombeaux. 
Les colonies égyptiennes, que Cécrops et Inacus introduisirent dans la Grèce, y 
répandirent leur mythologie et les beaux-arts. Les Grecs, comme les Egyptiens, les 
employèrent d'abord pour le culte des dieux, et se livrèrent ensuite à leur goût, 
avec toute l'ardeur qu'inspirent le génie et la gloire. Leurs succès furent rapides 
quelquefois même ils passèrent les limites des règles que leur enseignèrent les Égyp 
tiens, et sur-tout pour l'architecture mais ces écarts de l'imagination ne servirent 
qu'à les éclairer, à leur faire mieux connoître les excellens principes de leurs 
maîtres : ils y revinrent, et on vit sortir de leurs mains des ouvrages, moins colos 
sals à la vérité, mais tout aussi admirables que ceux qui décoroient les villes bril 
lantes de Thèbes et de Memphis. Comme ils représentoient leurs dieux sous des 
formes humaines, l'art chez eux eut d'abord l'homme pour objet. Dans la formation 
de leurs statues, ils cherchèrent ce qu'il y avoit de plus beau dans la nature: et
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer