Full text: Vitruvius: Tesoro De Las Tres Lengvas Española, Francesca, Y Italiana

ANNOTATIONS ſus eſt faicte mention, deuers le Midy, de la petite Armenie, & en
la partie de Septentrion, de la Mer que l’on dit Euxine. En celle
region du Pont regnerent Mithridates, Eupator, & la Roine Py-
thodoris.

Proconneſſe, eſt vne iſle en la mer Propontide, ſeule habitee
entre les autres, de là s’apportoit le beau Marbre dont les anti-
ques imagiers & tailleurs de pierres ſouloyent faire de beaux ou-
urages.

Pretus, de qui Melampus guerit les filles, fut fils du Roy Abas,
l’vn des douze qui regnerent en Arges, fils de Lynceus & d Hy-
permneſtra ſa fẽme: toutesfois aucuns veulẽt dire que Belus fut ſõ
pere. Ce Roy A bas eſtoit merueilleuſemẽt bon chef de guerre, & homme de ſubtil entendement. Il regna vingt & trois ans, ſelon
Euſebe: ſon fils Pretus fut pere d’Acriſius, & ayeul de Perſeus tant
renommé.

Preteur, eſt le juge delegué par vn ſeigneur ou ſeigneurie, pour
aller adminiſtrer juſtice aux ſubiects en diuers lieux de la juriſdi-
ction.

Pronaos, c’eſt à dire deuant de Temple.

Proſlamuanomenos, entre les Muſiciens antiques, ſe diſoit
vn ſon acquis: mais ceux de ce temps veulent que ce ſoit vne
notte en la game de la main, laquelle ils diſent communement
A. Re.

Proſtades, ſont pieds droits, ou jambages de portes.

Proſorthas, ſignifie ligne à plomb tumbant fur vne trauerſante
ou droite, & par ce moyen faiſant vn angle droit ou deux.

Prothyrides, ſont fronteaux, claueaux, ou lintheaux d’huiſſe-
ries.

Pſeudiſodomon c’eſt vne muraille faicte de licts de maçonne-
rie plus grands les vns que les autres.

Pſeudodipteros, ſigniſie fauſſes aiſles.

Pteromatos, c’eſt à dire ayant des aiſles.

Ptolemee Lagus, fut vn des capitaines d’Alexandre, apres la
mort duquel, ce Ptolemee ſe fit Roy d’Egypte, d’Afrique, & d’vne
grand part d’Arabie. Il regna quarante ans, & de ſon nom tous ſes
ſucceſſeurs Rois d’Egypte, furent appellés Ptolemees. Ce Roy ne
vouloit poſſeder ſinon ce qui luy eſtoit neceſſaire pour ſon vſage,
& diſoit que l’office d’vn Roy eſtoit pluſtoſt de faire les autres ri-
ches, que de l’eſtre ſoymeſme. Il eut deux fils & vne fille. Le pre-

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer