Full text: Vitruvius: Tesoro De Las Tres Lengvas Española, Francesca, Y Italiana

ANNOTATIONS en pluſieurs lieux qui ſont naturellement tiedes, mais les parti-
cularités ſeroyent trop longues à reciter.

Banauſos, eſt vn mot Grec, ſignifiant tout artiſan qui beſongne
par feu.

Barice, eſt toute choſe de grande reſonance.

Baricephale, eſt auſſi vn grand temple, ou autre edifice, dedans
lequel la voix reſonne fort à cauſe des voutes.

Baſilique, ſignifie vn palais royal, ou biẽ le lieu où lesSenateurs
& magiſtrats rendent ordinairement le droit au peuple.

Beroſe, fut vn Chaldeẽ, treſexpert aſtrologue, auquel les Athe-
niens firent dreſſer vne ſtatue ayant la langue d’or.

Byzance, fut vne cité fort antique, laquelle aujourd’huy ſe nom-
me Conſtantinople.

Beotie, eſt vne region de Grece laquelle regarde trois mers, à
ſçauoir celle de Poloponneſe, de Sicile, & l’Adriatique ou Veni-
tienne.

Boreas, ou Aquilo, eſt vn vent qui vient d’entre Septentrion & Orient, apportant la gelee: il eſt froid, ſec, & ſans pluye, nous le di-
ſons communement la bize.

Boryſthenes, eſt vn fleuue d’Aſie paſſant à trauers la Scythie.

Brume, eſt le temps des plus courts jours de l’annee, auſquels ſe
fait le Solſtice d’hiuer, c’eſt à dire quand le Soleil eſt au plus bas
qu’il ſçauroit eſtre, & commence à remonter.

Buccule, eſt vne petite couuerture comme d’une lay ette, faicte
pour ouurir & fermer au beſoing.

164. C

Chambres, ſont proprement lieux faicts en voute: auſſi le mot
vient de cambrer, qui ſignifie autrement courber, mais nous en
abuſons en noſtre langage, & les mettons pour eſtages dont les
planchers ſont plats & vnis.

Camene, eſtoit vne fontaine à Rome, dont l’eau eſtoit ſingu-
liere pour ceux qui deſiroyent bien chanter, & auoir bonne
voix.

Camille, eſtoit vn vaiſſeau couuert, dedans lequel ſe gardoyent
tous les vtenſiles d’vne eſpouſee.

Canopus, eſt vne eſtoile pres du Pole antarctique, & qui ne ſe
void ſinon par ceux qui nauiguent deuers Taprobane.

Canon muſical, eſt le ſommier ſur lequel ſe font les conduits
ou poſtes qui portent le vent depuis vn tuyau d’orgue juſques

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer