Full text: Vitruvius: Tesoro De Las Tres Lengvas Española, Francesca, Y Italiana

DIXIEME LIVRE de cent pieds en ça ou en là: & la pouuoient cent hommes gou-
uerner, nonobſtant qu’elle peſaſt quatre mille talents, qui ſont
trois cents vingt mille liures.

157. Concluſion de toute l’œuure.

L’Ay dit des Scorpions, Catapultes, Arbaleſtes,
Tortues, & Baſtilles mouuantes, ce qui m’a ſemblé
neceſſaire: ſans oublier leurs inuenteurs, ny à trai-
cter de la maniere pour les faire, & puis en venir
à l’execution: mais je n’ay trouué expedient d’eſ-
crire des Eſchelles, Guindages, & autres choſes,
dont les raiſons ſont imbecilles, ou trop communes, veu que les
ſoldats en font couſtumierement à leur mode: & auſſi pource que
tels inſtruments de guerre, ne peuuent ſeruir en toutes places, ny
faire touſiours de ſemblables effects, à raiſon que les forces des
nations ſont differentes, & leurs munitions ou rempars diſſem-
blables. parquoy faut dreſſer les machines d’vne ſorte contre les
peuples audacieux & temeraires, d’autre, contre les diligents ou
prompts à donner ordre en leurs affaires: puis encores de diffe-
rente inuention contte les timides & craintifs.

A ceſte cauſe ſi quelcun veut ſoigneuſement penſer à ces miẽs
aduertiſſements, & eſlire entre la diuerſité des machines, ce qu’il
congnoiſtra luy eſtre neceſſaire, ou bien luy meſme en faire d’au-
tres à l’enui des precedentes, je ſuis aſſeuré qu’il n’aura beſoin de
recourir ailleurs, conſideré qu’il ſe pourra preualoir de toutes les
matieres & ſubtilités alleguees ſelon les lieux & occurrences qui
ſe preſenteront.

Au regard de ce qui concerne les choſes defenſables, monad-
uis eſt, qu’il ne s’en doit rien mettre par eſcrit, pourautant que
les ennemis n’appareillent touſiours leurs defenſes ſelon ce que
nous auons projecté, ains aduient ſouuẽt que leurs engins & ma-
chines ſont inutiles ſans artifice, mais ſeulement par vne prompte
execution de conſeil, qui les ſurprend à deſpourueu: choſe que l’õ
dit qui aduint iadis aux Rhodiens, leſquels auoyent vn Archite-
cte nommé Diognetus, à qui tous les ans en faueur de ſon art, & pour honneur de la Republique ils donnoyent certaine proui-
ſion aſſignee ſur leurs deniers communs. Or ſuruint-il vn Engi-

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer