Full text: Vitruvius: Tesoro De Las Tres Lengvas Española, Francesca, Y Italiana

DIXIEME LIVRE me partie du trou, & d’eſpaiſſeur vn Oxybaphe, auec auſſi vn Co-
tyle de plus.

Le replum ou couuerture du fer faict en ſorte de coignee, s’ẽ-
boiſte dedans le Chelos de la profondeur d’vn cotyle.

Le bout de la climace ayt vne drachme & demie de large, & ſon eſpaiſſeur ſoit d’vn cotyle.

Le quarré qui eſt aupres de la Climace, ayt vne douzieme por-
tion & demie du trou entier, & en ſes extremités vn cotyle.

Le diametre de l’aiſſeau rond, ſoit egal à celuy du Chelos: mais
aux cheuilles en faut vn demi, moins vne ſeizieme partie & vn
cotyle.

L’Anteridion ou clef de la machine, ayt de longueur quinze
trous auec vn ſicilique, & de large par embas vne ſeizieme partie
de ceſte dite longueur, auec vn neufieme d’auantage: mais par
enhaut ſon eſpaiſſeur ſoit de deux cotyles.

La baſe que l’on dit Eſchara, porte cõuenable quãtité de trous
en long: la contrebaſe autant: puis leur eſpaiſſeur ſoit de la neufie-
me portion d’vn diametre principal.

La colõne ſe compaſſe ſur la moitié de la hàuteur, en y adjou-
ſtant vn cotyle d’auantage: & doit auoir en groſſeur & largeur vn
cinquieme. Toutesfois ſa hauteur ne ſe prend pas ſur la propor-
tion du trou, ains luy eſt donnee telle qu’il eſt beſoing ſelon l’v-
ſage & cõmodité des bras: ſa hauteur eſt de ſix parties, & ſa groſ-
ſeur en la racine du trou ſur les extremités eſt d’vne douzieme
portion de ceſte meſure.

I’ay declaré les ſymmetries qui m’ont ſemblé neceſſaires pour
faire des Arbaleſtes à fõde, & auſſi des Catapultes: parquoy main-
tenant n’obmettray à ſpecifier tout ce qui me ſera poſſible pour
donner à entendr’e comment & par quelle in duſtrie ſe montent
& bandent leurs cordes faictes de nerfs ou cheueux tortillés.

153. Du bandage des catapultes & arbaleſtes.
Chap. XVIII.

L’ On prend certains chantiers de bois de grãdeur aſſez
ample, aux bouts deſquels s’attachent aucunes Am-
mares, Auches, ou Boiſtes, que l’õ charge de moulinets: puis en l’eſpace du milieu de ces chantiers l’on fait des

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer