Full text: Vitruvius: Tesoro De Las Tres Lengvas Española, Francesca, Y Italiana

296 
DIXIEME LIVRE 
Sucula, ou Tournoir. 
fi 
n 
D'yne autre esece de machine tractire, ou pour tirer far¬ 
deaux à mont. Chap. V. 
L est encores vne autre espece d'engin assez arti¬ 
ficielle, & qui despesche bien tost matiere: mais il 
n'y a que les ouuriers industrieux qui s'en sgachent 
aider: car ce n'est seulement qu'yne piece de bois 
que lon dresse debout, & la fait on tenir en pied 
par quatre escharpes mises aux quatre costes, con¬ 
tre deux desquels on fiche des ammares auches, ou boistes, & sy 
attache auec bon cordage vne mouffle, sous quoy lon assiet vne 
tringle portant enuiron deux pieds en longueur, six pouces de 
large, & quatre doigts d'espais. Ceste mouffle a en sa largeur trois 
ordres de poulies. Puis l'on attache au haut de la machine trois 
cordes conductrices, qui se rapportent à la mousse du bout d'em¬ 
bas, & remontent par dedans jusques à ses hautes poulies, dou 
elles s'en vont trouuer la Mouffle superieure, par dessus les pou¬ 
lies de laquelle toutes passent par dehors, mais elles viennent re¬ 
trouuer les plus bastes en passant pardedans, & de là s'en vont 
par dessus le second ordre auffi par la partie exterieure, dou el¬ 
les se rapportent aux fecondes poulies de haut, & apres estre pal¬ 
sees retournent au bas, & de bas en haut, ou en passant par dessus 
les poulies reuiennent au fonds de l'engin, & là rencontrent en- 
cores vne autre tierce mouffle, que les Grecs nomment Epagon, 
& les nostres Aitémon Ceste-là se lie au pied de la machine, & à 
trois
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer