Full text: Vitruvius: Tesoro De Las Tres Lengvas Española, Francesca, Y Italiana

DIXTEME LIVRE 
294 
force de barres ou Leuiers passans par dedans ses mortaises, fera 
dresser les affusts par eux mesines, & sans peril. alors les eschar¬ 
pes trauersantes & tendues contrebas, soyent roidies pour te¬ 
nir l'engin droit sur ses pieds sans gauchir de costé ny d'autre 
& par ce moyen les mouffles & cordages propres à guinder 
quelque besongne, se trouueront bien appliques pour en tirer 
seruice. 
D'vne machine pareille à la precedente, mais à qui l'on peut plus 
seurement fier des charges coloßicoteres, nonobstant 
qu'il n'y ayt de changé sinon le Moulinet 
à vn Tympan ou Treuil. 
Chap. IIII. 
IL aduient qu'il fale leuer en l'ouurage de co- 
ossicoteres, qui sont fardeaux plus grands que 
l'ordinaire, & de plus excessiue pesanteur, il ne 
sera pas seur de les fier à vn moulinet, mais ne 
plus ne moins qu'il est soustenu sur des auches, 
M 
boistes, ou ammares, ainsi faudra- il faire passer 
par dedans les arcsboutans ou jambages de l'engin, vn aisseau 
de forte matiere, puis l'enuironner d'yn Tympan, ou Treuil, 
nommé par aucuns, Grande rouë, mais par certains Grecs Am- 
phireusis, & par les autres Peritrochos. Si est il encores à noter 
que les mouffles de ces machines ne sont telles que celles des 
dessusdites Cheures, car ily a tant en haut comme en bas dou¬ 
bles ordres de poulies, & la corde menant le mouuement passe 
par le trou d'embas de la mouffle, en sorte que ses deux bouts 
sont egaux quand elle est estendue. apres elle est liee fort & fer¬ 
me au dessous d'icelle mouffle, auec vn petit cordeau, si bien que 
ses deux parties ne peuuent plus varier deça ny delà, à droit ny à 
gauche, Cela faict, ses deux bouts se rapportent aux poulies de 
dessus, par dehors, & les fait-on reuenir a celles de bas aussi par 
dehors, puis se rapportent derechef aux deux autres poulies 
superieures; mais adonc c'est par dedans d'où ils viennent s'at- 
tacher au Treuil, l'un par le costé dextre, l'autre par le senestre: 
& outre tout celà encores y a-il vne autre corde attachee à ce 
Treuil, qui s'en va enuironner le Singe, lequel venant à estre 
tourné,
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer