Full text: Vitruvius: Tesoro De Las Tres Lengvas Española, Francesca, Y Italiana

HVICTIEME LIVRE res longue voye entre icelle ſource, & l’eſcluſe faicte joignant la
muraille, il ſera conuenable de la faire aller par circuïtions ou
tournoyements.

Toutesfois ſi leſdites vallees ſont de perpetuelle deſcente,
c’eſt à dire continuee, ſoit le cours addreſſé deuers leurs decli-
nements: & quand les eaux ſeront arriuees au fonds, ne les con-
traignez pas à remõter trop haut, à fin que leur glacis ſoit le plus
long que faire ſe pourra, & ſur le milieu cambrez le en dos d’aſne. ou en ventre, que les Grecs appellent Koiliã: puis faites que quãd
l’eau regorgera contre la pente oppoſite, elle s’eſlieue contremõt
pour amour du long eſpace de ce dos d’aſne, qui ſe cambre petit
à petit: car ſçachez que ſi vous ne faites en ces vallees, coſtres ou
canaux niuellés ainſi qu’il appartient, mais ſans plus vn gauchiſ-
ſement à la ſemblance d’vn genouil ployé, la force de l’eau vien-
dra de telle impetuoſité, qu’elle rompra & deſioindra les ſoudu-
res des goulets,

Notez auſſi qu’il faut faire à ce ventre des ſouſpiraux, par où la
force de la vapeur de l’eau puiſſe exhaler, & ſe reſoudre en air.

Voilà comment ceux qui voudront cõduire l’eau par ces gou-
lets de plomb, pourront, ſuyuant ces practiques, faire conuenable-
ment leurs decours, tournoyements, ventres, & ſouſpiraux necef-
@aires.

Et ſi tant eſt qu’il y ayt pe nte depuis la ſource juſques aux mu-
railles, ce ne ſera choſe inutile de colloquer entre deux cents a-
ctes de voye, certaines eſcluſes & reſeruoirs, à ce que s’il ſe rom-
poit ou gaſtoit aucune choſe en quelque lieu, tout l’ouurage
ne ſoit perdu, ains que l’on puiſſe facilement trouuer l’endroit où
la faute ſera ſuruenue.

Toutesfois il n’eſt beſoing de faire icelles eſcluſes ſur le de-
cours ou glacis en la planure du ventre, ny contre les remonte-
ments, ny meſmes dedans les vallees, ains en plaine campagne.

Et ſi nous voulõs amener l’eau à moins de frais, il y faudra pro-
ceder en ceſte mode:

Faites des tuyaux de terre cuite, dõt l’eſpaiſſeur de tous coſtés
ne ſoit moindre que de deux poulces, & les tenez plus menus par
vn des bouts, ſi que l’vn puiſſe entrer en l’autre, & ſe joindre en-
ſemble au p@us du juſte, comme s’ils eſtoyent entés: apres farciſſez
leurs joinctures de chaux viue empaſtee auec de l’huile: puis à la
pente du ventre ſoit miſe vne pierre de roche rouge, & colloquee

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer