Full text: Vitruvius: Tesoro De Las Tres Lengvas Española, Francesca, Y Italiana

DE VITRVVE. mortier, & de grain de marbre: meſmes la poliſſez ainſi comme
j’ay enſeigné par cy deuant, & l’effect vous en ſuccedera treſ-
bien.

Toutesfois, ſi le lieu ne portoit que l’on y peuſt faire ceſte con-
tremuraille, appliquez vn canal en la voute, dont les iſſues reſ-
pondent en place ſpacieuſe, puis ſur l’vn des coſtés du bord aſ-
ſoyés des tuiles de deux pieds de large, & en l’autre ſoyent con-
ſtruites certaines piles ou maſſes de brique de huict poulces de
longueur, ſur leſquelles les coins deſdites tuiles puiſſent poſer,
toutesfois en ſorte qu’elles ne ſoyent diſtantes plus d’vn palme
hors de la paroy. puis ſoyent dreſſees les ruiles à ourlet, & conti-
nuees depuis le bas du mur juſques au haut, & leurs parties inte-
rieures curieuſement ſurfondues de bray, ou poix à calfeutrer
nauires, à fin que l’eau ne ſe puiſſe tenir deſſus, ains qu’elles la
rejectent d’elles meſmes: ſans oublier auſſi à faire les ſouſpi-
raux, tant au bas comme au haut de la muraille, au deſſus de la
voute.

Apres prenez de la chaux deſtrempee ſeulement d’eau claire,
& en blanchiſſez vos parois, à ce qu’elles reçoyuent le repous do
brique ou tuile concaſſee: car pour amour de l’alteration que la-
dite chaux a rapportee de la fournaiſe où elle a eſté cuite, les mu
railles ne peuuent receuoir ny retenir ce repous, ſi la chaux ſub-
jecte ne conjoint toutes les matieres enſemble, les contraignant
à ſe lier l’vne auec l’autre.

Quànd donques vous aurez bien enduit ce repous, en lieu de
grauier jectez deſſus de la poudre de tuile pilee: & ne faillez à y
donner toutes les façons qui ont eſté dites cy deſſus en la forma-
tion des incruſtatures, Et quant à la beauté de leurs poliſſements,
elle doit auoir ſes practiques requiſes à l’accompliſlement de de-
coration, à fin que la dignité y ſoit gardee conuenable aux lieux
où ces enrichiſſements ſe deuront faire, ſi qu’elle ne ſoit eſtrange
& hors de la diuerſité des eſpeces accouſtumees.

Ceſte compoſition n’eſt propre pour les ſalles & chambres où
l’on mange en hiuer: ny auſſi n’eſt la Megalographie, qui vaur au-
tant à dire comme peincture de grand couſt, ou bien ornee de
grands perſonnages, à ſçauoir Dieux, ou hommes heroïques, ba-
tailles, fables, & autres ſemblables: meſmes n’y eſt requiſe la deſ-
penſe des cornices faictes de ſtuc, & ouurees de moulures, ou be-
ſongne de taille ſinguliere, pourautant que celà ſeroit incon-

Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer