Full text: Vitruvius: Tesoro De Las Tres Lengvas Española, Francesca, Y Italiana

DE VITRVVE. 
199 
blement, au moyen de lon grand sgauoir & industrie, d'autant 
qu'il fit selon la grandeur du pourpris la collocation des colon¬ 
nes en ordre Dipterique, puis assit dessus les architraues & autres 
ornements par si bonne symmetrie, qu'il ny auoit que redire & 
de la vient que cest ouurage n'est seulement estimé du popu¬ 
laire, ains est loué par les plus entendus entre le petit nombre 
des magnifiques dont l'on fait honorable mention, pourautant 
que celle maison sacree est disposce en si bon ordre, & si bien 
enrichie de marbre en ses quatre costés, que cela leur a donné 
des noms propres, qui font encores à present celebres par loua¬ 
ble renommee, veu mesmement que leurs excellences, & les di¬ 
scretes inuentions qui vindrent en la fantasie de cest Archite cte 
pour leur donner la grace qu'il conuenoit, se font bien admirer 
jusques aux sieges des Dieux im mortels. En cas pareil le Temple 
de Diane en Ephese fut jadis commencem à la mode lonique, par 
Ctesiphon de Crete & Metagenes son fils: mais depuis l'on dit 
qu'vn Demetrius dedie au seruice d'icelle Deesse, & vn Peonius 
d'Ephese, l'acheuerent en grande somptuosite. D'auantage ce 
mesme Peoniu, & vin Daphnis de la ville de Milete, firent celuy 
du Dieu Apollo, en symmetries loniques. Puis Ictin bastit à la 
façon Dorique, en la Cité d'Eleusie, celuy de Ceres & Proserpi¬ 
ne, qui estoit de grandeur esmerueillable: & n'y voulut point de 
colonnes par dehors la nef, à fin que plus aisement l'on peust 
approcher des sacrifices. Toutesfois, quand Demetrie Phaleree 
auditeur de Theophraste, fut constituè seigneur d'Athenes, od il 
regna dix ans, & ce pendant fut honoré de trois cents soixante 
statues d'Airain; qui furent dressees en sa louange, vn certain 
Philon mettant des colonnes en sa face de deuant, le rendit 
Prostyle, & en l'aggrandissant d'yn Auantportail, donna aisance 
aux entrans & sortans: mesmes adjousta souueraine autotité à 
fouurage. L'on dit aussi que le dessus nommé Cossutius entre¬ 
print de faire en Asty, le Temple de lupiter Olympique de mo¬ 
dules ou mesures fort amples, & de symmetries Corinthiennes, 
telles que cy dessus est escrit. Ce neantmoins l'on ne treuue 
point qu'il ayt laissé aucuns commentaires de sa doctrine; & ne 
faut dire que telle chose soit seulement desiree en cest ouurier 
ains aussi bien en Caius Mutius, lequel se consiant de sa grande 
icience, fit le Temple d'Honneur & de Vertu, en la maison 
qui souloit estre de Marius, ou ilobserua tellement les sym 
Bb iii
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer