Full text: Vitruvius: Tesoro De Las Tres Lengvas Española, Francesca, Y Italiana

1682-01

Par celà je veuil conclure, que les nations plus prochaines du
Pole Antarctique, à cauſe de la brieue hauteur qu’il y a depuis la-
ſuperficie de la terre juſques au Ciel, rendent vn ſon de voix ſub-
til & greſle au poſſible, ne plus ne moins que fait en vne Eſpinet-
te la corde plus prochaine du coin: & ſelon ceſte reigle ſe gou-
uernent toutes les autres: car celles qui habitent au milieu de la
Grece, font leurs tons de voix moyens & plus moderés: mais en
montãt par ordre depuis cedit milieu juſques aux extremes par-
ties Septentrionales, qui ſont les plus eſloignees de la hauteur du
Ciel, la nature leur fait jecter des ſõs plus graues: & celà nous fait
juger que toute la machine du monde eſt par la temperature du
Soleil, & pour l’inclination qu’il luy donne, concordablement cõ-

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer