Full text: Vitruvius: Tesoro De Las Tres Lengvas Española, Francesca, Y Italiana

DE VITRVVE. Fa. Vt. Paranete diezeugmenon, D. La. Sol. Re. Trite hyperboleõ,
F. Fa. Vt. Paranete hyperboleon, G. Sol. Re. Vt.

Dauantage ces ſons qui ſe meuuent, reçoyuent, d’autres pro-
prietés, d’autãt qu’ils ont des tẽps, ou poſes croiſſantes, tellement
que Parhypate, qui en harmonie differe de Hypate Dieſis, quand
il vient à ſe changer en Chroma, porte ſeulement vn demi ton, & en Diatone vn tout entier. La note dite Lichanos, ou D. Sol. Re. eſt differente de Hypate, pource que ce n’eſt fors demiton: & quand on la tranſmue en Chroma, elle vaut bien autant que deux
demis: mais en reigle Diatone elle s’eſloigne dudit Hypate par
trois demitons.

Voylà comment ces dix notes à cauſe des changemẽts en leurs
eſpeces, font trois diuerſités de conſonance.

Or y a il cinq Tetrachordes, dont le premier eſt graue: auſſi les
Grecs le nomment Hypaton. Le ſecond moyen, qui par eux eſt
appellé Meſon. Le tiers conjoinct, en leur langue Synemmenon. Le quatrieme deſioinct ou ſeparé, dit Diezeugmenon: & le cin-
quieme haut & clair, dont il a gaigné le tiltre de Hyperboleon.

En apres les ſortes de conſonnances, dont la nature de l’hom-
me peut rendre melodie, ſe nomment entre leſdits Grecs Sym-
phonies, & ſont ſix de compte faict, à ſçauoir Diateſſaron, Diapẽ-
te, Diapaſon, Diapaſon & Diateſſaron, Diapaſon auec Diapente,
puis Diſdiapaſon. Celles-là ont tiré leur vocables des membres
dont elles ſont compoſees, pource que quãd la voix demeure en
vne finition de ſon, puis que ſoudain elle ſe mue poui arriuer à v-
ne quarte, lon la dit Diateſſaron. Si c’eſt en vne cinquieme, on la
nomme Diapente: en l’octaue Diapaſon: en vne huictieme & de-
mye, Diapaſon & Diateſſaron: en vne neufieme & demie, Diapa-
ſon & Diapente: & en vne quinzieme, Diſdiapaſon: car quand il ſe
fait vn ſon de corde ou chant de voix entre deux eſpaces, les cõ-
ſonnances ne ſe peuuent bonnement faire, non plus qu’en vne
tierce, en vne ſixieme, ou en vne ſeptieme: ains (comme j’ay dit
par cy deuant) ces Diateſſaron & Diapente tenant ordre juſques
au Diſdiapaſon, ont certaines melodies de bonne grace en natu-
re de voix harmonieuſe, & celles là s’engendrent d’vne conion-
ction de ſons que les Grecs ſignifient par Phthongi.

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer