Full text: Vitruvius: Tesoro De Las Tres Lengvas Española, Francesca, Y Italiana

1629-01

Deſſous icelle Cornice eſt be-
ſoin de tracer en lignes perpen-
diculaires ou à plomb les Areſtes
d’iceux Triglyphes, enſemble les
demy metopes, la direction des
coches ou canaux, & la diſtribu-
tion des larmes, voire tout le re-
ſte de l’ornement, par la maniere
que i’ay dite en traictant des edi-
fices Diaſtyles.

Au regard des colonnes, on
les peut caneler comme j’ay dit: & ſi elles ſont pleines, c’eſt à dire
à areſtes ſaillantes en dehors, eſt
neceſſaire qu’il y en ayt vingt
pour le moins.

Figure 5. Figure de la canelure Dorique.
Figure 6. Canelure Corinthienne au tem-
ple S. Anges.

Mais qui les voudra creuſer, il y faut proceder par ceſte voye,
à ſçauoir qu’autant comme doit eſtre grand l’eſpace de chacune
canelure, autant ſoit tenu large vn quarrẽ parfaict, au milieu du-
quel ſoit miſe l’vne des poinctes du Compas, & de l’autre faicte
la ligne ſemicirculaire, en ſorte qu’elle voiſe reſpondre aux deux
extremités de ce quarré. Puis d’autant qu’il y aura de cambruro
entre la ligne de la circonference, & celle de la quarrure, autant
ſoyent ces canelures encauees, Ce faiſant, la colonne Dorique

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer