Full text: Vitruvius: Tesoro De Las Tres Lengvas Española, Francesca, Y Italiana

QVATRIEME LIVRE Triglyphes en ligne perpendiculaire du milieu des colonnes: & eſt beſoing que les Metopes, qui ſe feront entredeux, ſoyent auſſi
larges cõme hautes. Mais quãd ce vient aux colonnes des coins,
iceux Triplyphes ſe poſent ſur leurs extremités, & non ſur le mi-
lieu: qui fait que les Metopes prochaines de ces Triglyphes an-
gulaires, ne viennent pas toutes quarrees, mais plus larges que
les Triglyphes d’vne moitié de leur hauteur. Ce neãtmoins ceux
qui les veulent faire toutes egales, reſerrent les diſtances d’entre
les colonnes abordantes aux coins, de la meſure d’vne demie
hauteur: & ou que cela ſe face aux largeurs des Metopes, ou à re-
ſerrer les entrecolonnes, il ſe treuue touſiours faux. A ceſte cauſe
leſdits antiques ont (comme il ſemble) voulu euiter en la ſtructu-
re des maiſons ſacrees, l’inſtitution des ſymmetries Doriques. Toutesfois nous l’expoſerons ainſi que l’ordre le requiert, & cõ-
me nous l’auons entendu de nos maiſtres, à fin que ſi quelqu’vn
veut ſuyure ceſte voye, il ayt ſes proportions toutes appareillees,
au moyen deſquelles il puiſſe deuëment & ſans faillir, faire les
perfections des Temples à icelle mode Dorique.

Si le front d’vn edifice Dorique, où ſe met la premiere ordõ-
nance des colonnes, eſt tetraſtyle, ſoit diuiſé en vingt & ſept par-
ties: & s’il eſt hexaſtyle, en quarante & deux. De celles là l’vne ſer-
uira de meſure ou module que les Grecs nommẽt embatos, c’eſt
à dire lieu par où lon peult paſſer: & ſur iceluy module ſeront
priſes toutes les diſtributions de l’œuure, ainſi que la raiſon le
requerra.

La groſſeur de la Colonne contienne deux d’iceux modules,
& ſa hauteur, y cõprenant ſon chapiteau, en ayt quatorze. La hau-
teur de ce chapiteau monte juſques à vn module, qui eſt vn de-
my diametre: mais l’eſtendue de ſa largeur ſoit de deux, & vne ſi-
xieme d’auantage.

Ladite hauteur de chapiteau ſe diuiſe puis apres en trois par-
ties: l’vne ſera pour le tailloir auec ſa cymaiſe, la ſeconde pour l’eſ-
chine auec ſes trois anneaux ou carquans, & la troiſieme pour la
frize, qui deura eſtre juſtement egalee au reſtreciſſemẽt du bout
d’enhaut de la colonne, ſans y comprendre ſon gorgerin paſſant
outre auec le petit quarré, ſuyuant ce que nous auons ja eſcrit
en noſtre Troiſieme, au traicté des colonnes Ioniques.

L’epiſtyle ou Architraue auec ſa plattebande, ſous laquelle
poſent les larmes & leur tringle, ayt vn module de meſure, & ce-

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer