Full text: Vitruvius: Tesoro De Las Tres Lengvas Española, Francesca, Y Italiana

DE VITRVVE. les colonnes. Or cela ne ſe peut commodement faire, que pre-
mieremẽt nous ne ſoyons reſolus quelle façon de baſtiment nous
voulons faire. Donques, à l’imitation des autres, nous diuiſerons
en cinq eſpeces tout ce qui concerne la colomnaiſon & trabea-
tion, & auſſi le marrain (ſous ces mots ſont auſſi entendus le plã-
cher, & tout le baſtiment de deſſus, ſoit qu’on l’appelle toict, ou
paué, ou bien cornice.) Ainſi donc la premiere & la plus ſimple,
ſera la Tuſcane, la ſeconde la Dorique, la troiſieme l’Ionique, la
quatrieme la Corinthienne, & la derniere l’Italique, qu’on appel-
le auſſi compoſee. De laquelle combien que Vitruue n’en parle
point, nous eſſayerons neantmoins d’expliquer brieuement ce
que nous en aurons leu & veu. Nous parlerons donc premiere-
ment de la Tuſcane, & puis des autres ſelon leur ordre. Il faut in-
continent, ſur la terre ferme, baſtir ce petit mur que les Grecs ap-
pellent Stylobate, pource qu’il ſouſtient les colonnes. Ce Stylo-
bate ſe fera en ceſte ſorte: Autant large que ſera le plinthe du
ſoubaſſement, autant large faut-il faire vn quarré de tous coſtés,
auquel par apres, pour baſe & pour cornice, ſeront adiouſtees
deux bandes, la deſſus & la deſſous, aucunement foriectees. Et
pource que nous auons deliberé d’adiouſter les figures, nous
commencerons par ceſte-cy.

Figure 1. Stylobate ou piedeſtal Tuſcan.

Apres le Stylobate ſuit la baſe, laquel-
le ſera auſſi haute, comme ſera eſpais
le moyen tailloir bas de la colonne. Ceſte hauteur ſe diuiſera en deux: la
baſſe ſera pour le plinte, qui ſera for-
mé auec le compas: l’autre ſe ſubdi-
uiſera en trois, dont les deux ſeront
baillees pour le bozel. La troiſieme ſe
ra pour le limbe ou aneau auec l’apo-
phyge. Leſquelles parties, combien
que proprement elles ſoyent parties
du tailloir, neantmoins en ceſte eſpece Tuſcane elles ſont tenues
pour partie de la baſe: mais aux autres eſpeces non pas ainſi.

Le tailloir, c’eſt à dire la colonne, doit eſtre poſee à niueau ſur
la baſe, & faut qu’elle ſoit ſix fois auſſi haute qu’eſt ſa groſſeur par
le bas. Or a elle au deſſus l’aſtragale, & l’apophyge, i’entens l’a-

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer