Full text: Vitruvius: Tesoro De Las Tres Lengvas Española, Francesca, Y Italiana

Le Proſtyle a toutes les particularités de celuy à Antes: mais il
a d’auantage deux colonnes contre les pilaſtres des coins, & ſon
Architraue pardeſſus, ne plus ne moins que le deſſuſdit: puis en-
cores eſt decoré d’vne autre aſſiſe ſur chacune areſte de ſes en-
coignures. L’exemple de ceſtuy là eſt en l’iſle du Tibre, au tem-
ple de Iupiter & Faunus.

L’Amphiproſtyle auſſi a tous les ordres de ce Proſtyle, & oultre
plus a en ſon fons ou poſtique, des colonnes, & ſon faiſte propre,
ainſi qu’il ſera dit.

Le Peripterique ſera celuy qui en ſes deuant & derriere aura ſix
colõnes, & ſur les coſtés onze, à cõpter celles des coins, & que ces
colõnes ſerõt aſſiſes de ſorte qu’il y ayt autant de diſtance depuis
les murs de toutes parts juſques à elles, que la grãdeur de l’ẽtre-
colõne ſe pourra eſtendre, & ce pour faire vn promenoir à l’ẽtour
de la nef, cõme il y a au Portique ou gallerie de Metellus dediee
à Iupiter Stator, en ceſte là d Hermodius, & on celles de Marius
cõſacrees à l Hõneur & à la Vertu, qui furẽt faictes par vn certain
Mutius, lequel n’y voulut point mettre de fons à mur razé.

Le Pſeudodipterique eſt de tel art, qu’en ſon commencemẽt & en ſon bout il y a huict colõnes, & quinze ſur les coſtés, à cõpter
celles des coins. Les murailles de la Nef ſont directement oppo-
ſites aux quatre colonnes du milieu, poſees tãt audit cõmẽcemẽt
qu’en ſon bout: & depuis le tour de la muraille juſques aux pieds
deſdites colonnes, y a autant d’eſpace, comme contiẽt la lõgueur
de deux entrecolonnes. Nous n’auons point de monſtre de cecy
en ceſte ville, mais il s’en treuue en Magneſie en Aſie, au Temple
de Diane edifié par Hermogenes Alabandus, & en celuy d’Apol-
lo, faict par vn maiſtre qu’on nommoit Amneſtus.

Le Dipterique eſt octaſtyle, c’eſt à dire à vn reng de huict colõ-
nes tant en ſon principal rencontre qu’en ſon fons: & enuiron le
tour de ſa Nef à double ordre d’icelles colõnes, ne plus ne moins
que le Temple de Quirinus, baſti à la façon Dorique, & celuy de
Diane en Epheſe, edifié à l’Ionique par Cteſiphon.

L’ypæthrique auſſi eſt decaſtyle, pource qu’il a dix doubles co-
lõnes arrẽgees en lignes droites, tãt en ſõ frõt qu’ẽ ſon poſtique: & au demourant contiẽt toutes les particularités du Dipterique: mais dauantage a encores en ſa Nef dedans œuure, d’autres co-
lonnes reculees du circuit de la muraille, comme ſi c’eſtoit pour
vn Portique ou Periſtyle. Le milieu de ce baſtiment eſt expoſé

Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer