Full text: Vitruvius: Tesoro De Las Tres Lengvas Española, Francesca, Y Italiana

DE VITRVVE. 
47 
in petit anciem il sera bien difficile qu'il ne ruine. Et pourtant quand 
lon viet à priser les maisons particulieres, lon ne regarde pas con¬ 
bien leurs murailles ont premierement couste à faire: mais quand 
par les comptes ou registres lon vient à trouuer la mise qui en a este 
faicte, lon deduit de ceste some vne quatrevingtieme partie pour 
chacun an de leur vieillesse: & ce qui reste, lon le faiemt payer par les 
achetreurs, ou ceux qui les ont tenues àloage, aux vendeurs & 
proprietaires: & disent les maistres iurés qu'elles ne sęauroyent 
durer plus de quatre vingts ans. Mais si elles sont faictes de bonne 
brique pourucu qu'elles soyent droites & à plob, lon n'en rabbat 
rien, parce qu'elles sont tousiours autant prisees comme elles ont 
cousté du commeneement à bastir. Et de là vient qu'en certaines 
villes lon peut voir tous les edifices tant publiques comme priués 
bastis de brique, singulierement. en Athenes, où le mur qui regarua 
de sur le mont Hymette, & deuers Pentelense, en est edifié. 
Item les parois qui sont au temple de Iupiter & d'Hercules, en¬ 
seble leurs oratoires, tout cela est construit de brique: neantmoins 
les colonnes & chapiteaux en sont de pierre dure. Pareillement 
en Italie en la ville d'Arezzo, il y a vn mur magnifiquement faict, 
de brique: & en celle de Trali en Asie s'en void vne maison edi¬ 
fee par les Rois Attaliques, laquelle est tousiours reseruee pour 
la demeure de celuy qui est essu souuerain Prestre de laCité, Aussi 
à Lacedemone, en Grece, auoit en certaines murailles des pein¬ 
ctures entretaille es dedans les quarreaux de brique, lesquelles fu¬ 
ret enchassees en des formes ou cassettes de bois: puis à la crea¬ 
tion des Magistrats, pour decorer l'Edilité, ou maistrise des oeu¬ 
ures, de Varro & de Murena, furent apportees jusques en ceste vil¬ 
le de Rome. En seblablè fut jadis faicte de brique la maison rova¬ 
le de Cresus: laquelle puis apres les citoyens de la ville de Sarde en¬ 
Lydie, dedierent pour la cour des Senateurs, & pour le repos de¬ 
ceux qui seroyent plus aagés, en la nommant Gerusia. Plus en la¬ 
ville d'Halicarnasse, au palais du trespuissant Roy Mausolus, no¬ 
nobstant que toutes choses y fussent ornees de marbre apporté de 
lille Proconnesse, si est-ce que les murailles en sont de brique: & 
cncores aujourd huy se monstrent de perdurable fermetém. 
Vray est que par dessus elles sont enduites d'incrustature 
desmail, ou pour mieux dire, plombees, de sorte, qu'elles sem¬ 
dent aussi luisantes comme verre. Toutesfois il ne faut pas di¬ 
se que ce. Roy les fist faire ainsi par necessité: car il auoit des 
E iiij
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer