Full text: Vitruvius: Tesoro De Las Tres Lengvas Española, Francesca, Y Italiana

16 
PREMTERI LIVRS 
de la marine, & qu ils regardent vers Midi ou Occident, ils ne se¬ 
ront point salutaires, acause que durant l'estém, la partie meridien¬ 
ne du Ciel se commence à eschauffer dés que le Soleil se leue, & 
brusse enuiron le Midi. Mais celle qui regarde à l'Occident, se 
fait tiede au leuer du Soleil, s'eschauffe sur le Midi, & brusse pres¬ 
que sur le vespre. Ainsi par les mutations de chaleur & froidure, 
les corps residents en ces lieux sont molestés & corrompus. Cela 
peut-on assez congnoistre par les choses inanimees: car aux cel¬ 
liers ou caues ou lon garde le vin, il n'y a personne qui face les 
souspiraux ou conduits des lumieres, du costé de Midi, ni d'Occi¬ 
dent, mais de Septentrion; pource que ceste partie du Ciel n'est 
jamais subjecte à mutations (comme dit est,) ains tousiours im¬ 
muable, & en vn mesme estat. Aussi les greniers qui regardent au 
çours du Soleil, changent soudain leur bonté. Mesmes les fruicts 
& viandes qui sont mises en la region du Ciel opposite au cours 
dudit Soleil, ne se gardent gueres longuement, à raison que toutes 
& quates fois que la chaleur est en force, elle diminue la vigueur 
des choses aëriennes de nature & desseichat lesvapeurs chaudes 
(qui sont leurs vertus naturelles) fait qu'elles viennent à se dissou¬ 
dre & consumer. Puis quand elles se mollifient, peu à peu se ren¬ 
dent imbecilles, & en fin de nulle valeur: comme l'on peut voir par 
le fer: car nonobstant qu'il soit dur de nature, sil est chauffe 
dedans vne fournaise, il deuiendra si malleable par la vapeur pe¬ 
netr ante du feu, que lom le pourra facilement forger en toutes 
formes pendant qu'il sera mo & ardent. Mais si lon le laisse re¬ 
froidir, on qu'on le trempeldans l'eau froide, il se rendurcira, & 
retournera incontinent en sa premiere proptiete. Lon peut ausi 
congnoistre qu'en la faison d'Esté toutes creatures sont par le 
chaud rendues lasches & debiles, non seulement aux lieux mal 
sains, mais aux falutaires & de bonne temperature: & en hiuer les 
contrees dange teuses & subiectes à maladies, se font saines, & de 
bonne habitatiom pour autant qu elles sont restrainctes & conso¬ 
lidees par le froid. A-ceste cause les vorps qui se transportent de 
pais froids en regions chaides, n'y peuuent durer, maisy fondet 
& diminucit peu a peu: ou ceux qui vont des chaudes aux froides 
& Septentrionales non seulememt ne sontmalades par le chage 
ment de l'atr ains en deuiennent plus fains & lus gaillards: Qui 
voudra donc conuenablement faire son assiete de muraile, iie 
devra garder sartbures choles de les metire en lieus qui petet 
battre
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer