Full text: Belidor, Bernard Forest: La science des ingenieurs dans la conduite des travaux de fortification et d' architecture civile

LA SCIENCE DES INGENIEURS, tit Ordre toûjours élevé au-deſſus d’un plus grand, parce qu’il ſert
de dernier étage pour terminer le haut d’une Façade, il eſt bon
qu’on ſache qu’on ne lui donne ordinairement pour hauteur que le
tiers de l’Ordonnance du deſſous lorſqu’il n’y en a qu’une ſeule; mais s’il s’en trouve pluſieurs, il peut avoir juſqu’à la moitié, & mê-
me les deux tiers, de celle ſur laquelle il eſt immediatement aſſis.

L’ornement le plus ordinaire des Attiques ſe fait avec des Pi-
laſtres racourcis, que l’on nomme ainſi, parce que ces Pilaſtres
n’ayant pas moins de groſſeur qu’en ont par le haut les Colomnes
ou Pilaſtres qui ſont à l’Ordonnance de deſſous, leur hauteur ne peut
être aſſés grande pour ſe trouver conforme aux régles, puiſque le
plus ſouvent ils n’ont tout au plus que 5 ou 6 fois leur groſſeur com-
pris la Baſe & le Chapiteau. Leur Baſe ſe fait comme à l’ordi-
naire; mais, les Chapiteaux ſont preſque toûjours quarrés, je veux
dire auſſi hauts que le Pilaſtre eſt large. L’on prend ün 7 e . de cette
hauteur pour l’Abaque, & le reſte eſt occupé par un Vaſe renverſé
d’un ſeul rang de Feüillage pareil à ceux du Chapiteau Corinthien. A l’égard de l’Entablement, il doit être proportionné à la hauteur
de ces ſortes de Pilaſtres; mais, le plus ſouvent il n’eſt compoſé que
d’une Corniche ſans Friſe ni Architrave.

Il y en a qui mettent un Attique entre-deux étages à l’exemple
de Vitruve, qui, dans la Deſcription de ſa Baſilique, ſemble placer
une maniere d’Attique entre deux Ordonnances de Colomnes. Mais à vrai dire un Attique, qui ſe trouve ailleurs qu’au haut d’une
Façade, me paroît faire un méchant effet.

L’aſſemblage des Ordres a fait naître une Queſtion qui a fait beau-
coup de bruit il y a 40 à 50 ans; ſçavoir dans quel goût on pour-
roit faire une Ordonnance qui pût être élevée au-deſſus de l’Ordre
Compoſite; c’eſt-à-dire, inventer un 6 e . Ordre, qui eût au-deſſus du
5 e . les mêmes avantages en délicateſſe & en grace, que le Compo-
ſite peut avoir ſur les quatre autres. Cet Ordre, qu’on devoit nom-
mer l’Ordre François, fut propoſé de la part du Roy à tous les ſa-
vans Architectes de l’Europe, avec un Prix conſiderable pour ceux
qui produiroient quelque nouveau deſſein qui mériteroit de porter un
Nom ſiglorieux. Auſſi-tôt les habiles Gens de toute nation & de tout
pays firent tous leurs efforts pour donner des productions de leurs
genies; mais, par une fatalité qui ne paroit preſque pas croyable, il
eſt arrivé que d’un million de differens deſſeins qui ont été propoſés
il ne s’en eſt pas trouvé un ſeul qui ait merité le moindre applau-
diſſement. Mr. Blondel dit que la plûpart n’étoient remplis que d’ex-
travagances, de chimeres gothiques, & de fades alluſions. J’ai vû

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer