Full text: Belidor, Bernard Forest: La science des ingenieurs dans la conduite des travaux de fortification et d' architecture civile

LA SCIENCE DES INGENIEURS, l’on peut voir ſur la Planche 48. qu’il eſt peu different de celui
dont nous venons de parler: tout ce qu’on y trouve de plus re-
marquable, c’eſt qu’on n’y voit point de Denticule.

107. CHAPITRE CINQUIE’ME.
De l’Ordre Ionique.

AYANT fait remarquer dans le ſecond Chapitre, que les
Trigliphes étoient des membres qui apartenoient particu-
lierement à l’Ordre Dorique, & qui ſervoient à le faire reconnoître
entre les autres, de même que les Volutes du Chapiteau Ionique
étoient affectées à cet Ordre, ce qui ſert à le diſtinguer auſſi des
autres; j’ajoûterai ici que les Voulutes ont été regardées par les An-
ciens comme exprimant les coëffures des anciennes Dames de la
Grece, & que les canelures des Colomnes avoient été faites à l’imi-
tation des plis de leurs robes: il y a des Auteurs, qui ne ſont point
de ce ſentiment, & qui veulent que les Voulutes ayent été faites pour
repréſenter les pentes roulées des couſſinets que l’on feignoit avoir
mis ſur la tête des Cariatides, pour leur donner moins de peine à
porter le poids des Architraves; mais, ce qu’il y a de certain, c’eſt
que l’Ordre Ionique a toûjours été regardé des Grecs, & des Ro-
mains, comme étant le ſymbole du beau ſexe.

108. Piédeſtal Ionique.

La hauteur du Piédeſtal qui eſt de 6 modules ſe partage, en-
ſorte que la Baſe ait un demi-module & la Corniche autant, ainſi
il reſte 5 modules pour la hauteur du Dé.

La Baſe eſt compoſée d’une Plinthe de 4 parties, d’un Filet de
deux tiers, d’une Doucine de 3 parties, & d’une Aſtragale d’une par-
tie & un tiers.

108.1.

Planch .
40.
Fig . 3.

La ſaillie de la Plinthe eſt de 8 parties, celle du Filet de 7, & celle du centre de l’Aſtragale de 6.

La largeur du Dé doit être de 2 modules 14 parties, ſes mou-
lures ſont les Reglets du deſſous & du deſſus avec leurs Chamfrains
qui ont chacun une partie, la ſaillie du Reglet d’enbas eſt d’une
partie, & celle d’enhaut de deux.

Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer