Full text: Belidor, Bernard Forest: La science des ingenieurs dans la conduite des travaux de fortification et d' architecture civile

LA SCIENCE DES INGENIEURS, aux Corinthienes & aux Compoſites, 10 de leurs diamêtres ou 20 mo-
dules, donnant la même élevation à ces deux Ordres, quoiqu’il y ait
des Auteurs qui en donnent davantage au Compoſite. Prevenu de ce
que je viens de dire, quand on a trouvé de quelle hauteur doit être la
Colomne par raport à la Façade où elle doit être placée, en ſuivant la
régle de Vignole, il eſt bien aiſé d’en avoir le diamêtre, & par conſe-
quent le module, puiſqu’il n’y a qu’à diviſer la hauteur de la Colomne
en autant de parties égales, qu’elle doit avoir de diamêtre: & alors
une de ces parties ſera le diamêtre qu’on cherche, dont la moitié
pourra ſervir de module; car l’on ſent bien que chaque Ordre a ſon
module particulier, qui eſt plus ou moins grand, ſelon que l’Ordre
dont il s’agit eſt maſſif ou leger, & qu’il n’en eſt point de cette me-
ſure comme dupied ou du pouce ordinaire, qui reſtent toûjours de
même. Or, pour rendre ceci plus intelligible, ſupoſons qu’il ſoit queſ-
tion de decorer une Façade ſelon l’Ordre Dorique, il faut en meſu-
rer la hauteur depuis le rez-de-Chauſſée, juſqu’à l’endroit où doit
ſe terminer le ſommet de la Corniche de l’Entablement & diviſer
cette hauteur en 19 parties, dont il en faut prendre 12 pour la co-
lomne pour tel Ordre que ce ſoit; & ces 12 parties n’étant plus con-
ſiderées que comme une ſeule grandeur, il faut la diviſer en 8 par-
ties égales, l’une deſquelles ſera le diamêtre de la Colomne, par con-
ſequent la moitié de ce diamêtre ſera le module pour régler les pro-
portions de l’Ordre Dorique, relativement à la Façade que l’on veut
décorer: or comme on aura connû en pieds & en pouces la hauteur
de cette Façade, on pourra auſſi ſi l’on veut raporter la grandeur du
module aux meſures ordinaires, & fçavoir par conſequent combien
il contient de pouces, quoiqu’à le bien prendre cela ſoit aſſés inutile,
puiſque, comme je viens de le dire, cette meſure eſt particuliere
aux Ordres, & n’a rien de commun avec la toiſe.

Toutes les meſures en uſage dans la ſocieté, ayant été diviſées
en pluſieurs parties, pour les raiſons que perſonne n’ignore, les Ar-
chitectes ont auſſi diviſé leurs modules en un nombre de parties
égales, les unes plus, les autres moins, ſelon qu’ils en ont crû ti-
rer plus de commodité, quand ils ont été obligés de déterminer la
grandeur des moulures & des autres petites parties, afin qu’elles
euſſent entre elles certaines proportions qui leur convinſſent par
raport à l’harmonie qui devoit regner dans le tout: & Vignole a
cela d’avantageux au-deſſus des autres, c’eſt que les parties de ſon
module ne ſont point ſuſceptibles de fractions embaraſſantes; l’on
ſaura donc, que pour l’Ordre Toſcan & le Dorique, il diviſe le mo-
dule en 12 parties égales: mais, comme dans les trois autres Ordres,

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer