Volltext: Belidor, Bernard Forest: La science des ingenieurs dans la conduite des travaux de fortification et d' architecture civile

Pour empêcher que l’air ne paſſe entre les carreaux & les croi-
ſillons, l’on a coutûme d’entourer de plomb les carreaux, ou de
les coler avec du papier, dont on ſe ſert plus volontiers, parce
que les carreaux en ſont plus clos: cependant, comme le papier ſe
détache à la pluye, ce qui oblige de les renouveller de tems en
tems, on ſe ſert depuis peu d’un maſtic excellent pour cela, & qui
y étant une fois apliqué ſe conſerveroit des ſiécles entiers ſans
être renouvellé, ayant la proprieté de ſe durcir à l’air, & comme
l’uſage de ce maſtic n’eſt connu que de peu de Vitriers, en voici
la compoſition qui eſt fort ſimple.

On prend du blanc d’Eſpagne, que l’on réduit en poudre, avec
laquelle on fait une pâte qui ſe petrit avec de l’huile de noix ou de
lin, & quand cette pâte eſt molle à peu près comme de la terre
glaiſe, on l’aplique avec un couteau dans la feüillure, où l’on fait
un cadre d’environ 2 ou 3 lignes de largeur, & comme ce maſtic
fait un talud, il contribue à conſerver le chaſſis contre la pourri-
ture, parce que l’eau, qui tombe ſur les feüillures d’embas, coule
& ne ſejourne point: il eſt ſurprenant de voir que quand ce maſtic
eſt ſec, il devient ſi dur, & tient les carreaux ſi fermes, qu’il eſt im-
poſſible de pouvoir les détacher ſans les caſſer par morceaux, ce
qui cauſe une difficulté quand on veut renouveller ceux qui ſe
trouvent rompus; mais, on peut empêcher que ce maſtic ne dé-
vienne ſi dur, en ſe ſervant de l’huile de navette préferablement
à toute autre; l’experience faiſant voir qu’il ſe détache plus aiſé-
ment quand on eſt contraint de le faire.

93. Détail du Pavé de Grais, de celui de Brique, & de Carreaux.

On ſe ſert ordinairement de deux ſortes de pavés de grais, dont
l’un s’apelle gros pavé, & l’autre pavé d’échantillon; le premier,
qui peut avoir 7 à 8 pouces en quarré, ſert pour paver les ruës
& les grands chemins, il s’employe à ſec avec du ſable, on le bat
& on le dreſſe à la demoiſelle, il y a ſi peu de façon à le mettre en
uſage, que ce n’eſt preſque point la peine d’en parler.

Le pavé d’échantillon ſe diſtingue auſſi en gros & en petit, le gros
n’eſt autre choſe que des grais de 7 à 8 pouces fendus en deux, on
l’employe avec du mortier compoſé de chaux & de ciment, pour
paver les cours & autres lieux qui demandent quelque attention; le pavé de petit échantillon eſt le plus ſouvent compoſé de cail-
loux de couleur bleuâtre, comme il s’en trouve dans certaine Pro-
vince, il ſert dans les Fortifications pour paver les Platte-For-

Waiting...

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzerin, sehr geehrter Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.

powered by Goobi viewer