Full text: Belidor, Bernard Forest: La science des ingenieurs dans la conduite des travaux de fortification et d' architecture civile

85.26. Remarque quatrième.

24. Puiſque tous les points d’apui qui ſoûtiennent la pouſſée d’une
Voûte ſe rencontrent poſitivement ſous la queuë des contreforts,
on voit qu’en conſtruiſant les fondemens on ne ſauroit les faire trop
ſolides en ces endroits-là; c’eſt pourquoi je voudrois qu’ils fuſſent
compoſés des plus gros quartiers de pierres poſées ſur deux rangs
de madriers, quand même le terrain ſur lequel ou voudroit aſſeoir
la Fondation paroîtroit ferme; puiſqu’il n’y a point à douter que la
Voûte, ſi elle eſt maſſive, ne cauſe par ſa pouſſée quelque af-
faiſſement à l’extrêmité des contreforts: il paroît même que pour
plus de ſûreté on ne feroit pas mal de faire les fondemens des con-
treforts d’un pied & demi ou deux pieds plus longs que les contre-
forts mêmes, donnant auſſi beaucoup de retraite ſur les côtés, afin
d’avoir de grands ampâtemens, qui allongent le bras de lévier & fortifient le point d’apui. J’ai vû un Magaſin à poudre dont la Voûte
s’eſt fenduë des deux côtés au milieu des reins depuis un pignon
juſqu’à l’autre, peu de tems après avoir été bâti, quoique les dimen-
ſions des piés-droits & des contreforts fuſſent beaucoup au-deſſus
de celles qu’il auroit falu pour en ſoutenir la pouſſée, & que la Ma-
çonnerie fut fort bonne; ayant examiné de quelle part cela pouvoit
provenir, je me ſuis aperçû que le terrain au-deſſus des fondemens
de la queuë des contreforts avoit flêchi, au lieu que cela ne ſeroit
pas arrivé ſi l’on avoit mis deux ou trois bons madriers l’un ſur l’au-
tre pour aſſurer le point d’apui.

Les Ingenieurs qui ont beaucoup d’experience ſentiront mieux
que perſonne la conſéquence de cette remarque, non-ſeulement au
ſujet des contreforts; mais encore pour tous les autres fondemens
qui doivent ſervir de point d’apui: auſſi voit-on que M. de Vauban
en fortifiant le neuf Briſack a aſſuré le bord des fondemens de tous
les revêtemens de Maçonnerie par un rang de madriers qui regne le
long du pourtour de chaque ouvrage.

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer