Full text: Belidor, Bernard Forest de: Nouveau cours de mathématique à l' usage de l' artillerie et du génie

NOUVEAU COURS colonne de mercure eſt en équilibre avec la colonne d’air qui
lui répond.

Si l’on prend un tuyau de 40 pieds, conditionné comme
ceux dont nous avons parlé, l’on verra que l’ayant rempli
d’eau, elle deſcendra tant qu’elle ſoit à la hauteur de 31 pieds,
parce qu’une pareille colonne d’eau eſt en équilibre avec celle
de l’air qui lui répond, ou bien avec une colonne de vif-argent
de 28 pouces: mais comme nous ſçavons qu’un pied cube d’eau
peſe 72 livres, ſi l’on multiplie 31 par 72, l’on aura 2232, qui
eſt la quantité de livres que peſe une colonne d’air, qui auroit
un pied quarré de baſe, & pour hauteur celle de l’atmoſphere.

L’on nom-
me atmoſ-
phere l’éten-
due de l’air
quieſt renfer-
mé dans le
tourbillon de
la terre.

Cette épreuve eſt encore confirmée par les pompes aſpi-
rantes & les ſeringues: car auſſitôt qu’on tire le piſton d’une
pompe, l’eau ſuit le piſton; & ſi l’on continue à lever le piſton,
l’eau ſuivra toujours, mais non pas à la hauteur que l’on vou-
dra, puiſqu’elle ne paſſe pas 31 pieds: car auſſitôt qu’on veut
la tirer plus haut, le piſton ne tire plus l’eau, & elle demeure
immobile & ſuſpendue à cette hauteur, où elle ſe trouve en
équilibre avec le poids de l’air qui peſe au dehors du tuyau
ſur l’eau qui l’environne. L’on peut remarquer ici, pour dé-
ſabuſer ceux qui croient que l’eau monte dans les pompes,
parce que la nature a de l’horreur pour le vuide, que quand on
a hauſſé le piſton au-delà de 31 pieds, l’eau demeure à cette
hauteur, & il ſe trouve un intervalle entre l’eau & le piſton,
où il n’y a point, ou très-peu d’air que l’eau ne peut remplir,
ne pouvant être pouſſée plus haut par l’air extérieur. Si nos
Philoſophes avoient pris garde à cela, ils auroient ſans doute
été fort étonnés de voir que la nature ceſſe d’avoir de l’horreur
pour le vuide au-delà de 31 pieds de hauteur, & ils auroient
pu l’accuſer d’avoir du caprice, puiſqu’à une certaine hauteur
elle ne peut ſupporter le vuide, & qu’après cela le vuide lui
devient indifférent.

Si l’on ſe ſert d’une ſeringue longue de 3 pieds ou de 3 pieds
& demi, l’on verra encore que mettant le bout du tuyau, qui
eſt ouvert dans un vaſe de vif-argent, qu’en tirant le piſton,
le vif-argent montera à la hauteur de 28 pouces, & qu’inutile-
ment on levera le piſton pour faire monter le vif-argent plus
haut, qu’il demeurera toujours à la hauteur qui le met en équi-
libre avec le poids de l’air: ainſi l’eau, le vif-argent & l’air
demeurent en équilibre, quand les hauteurs ſont entr’elles

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer