Full text: Belidor, Bernard Forest de: Nouveau cours de mathématique à l' usage de l' artillerie et du génie

1043. Observation .

1042. On pourroit craindre d’être tombé dans un paralo-
giſme, parce que nous démontrons que le corps, entre les
forces A E & A K, qui ſont les côtés d’un parallélogramme
rectangle, & qui repréſentent les forces qui agiſſent ſur lui,
décrit la diagonale A D du nouveau parallélogramme; ce qui
ſemble être préciſément l’état de la queſtion. Mais il eſt aiſé de
ſe convaincre que quelles que ſoient les forces dans leſquelles
on décompoſe les premieres A B, A C, la réſultante eſt néceſ-
ſairement égale à la diagonale: c’eſt ce que nous allons faire
en peu de mots. Soit x la réſultante, dirigée ſuivant A E, qui
fait un angle quelconque avec la ligne A C, & ſoient faits
A B = a, A C = b; puiſque les forces a & b font parcourir x,
deux forces proportionnelles à a & b feront parcourir A B,
pourvu qu’elles ſoient diſpoſées de la même maniere que les
lignes A B & A C le ſont par rapport à A E; ce qui arrivera ſi
l’on prend l’une A G ſur A E, & l’autre ſur la ligne A I per-
pendiculaire à la diagonale: car A B fait avec A E le même
angle que A G fait avec A B, & A C fait avec A E le même
angle que A I fait avec A B. Donc les forces dirigées, ſuivant
ces lignes, ſont diſpoſées à l’égard de A B, comme A B & A C le ſont à l’égard de A E: de même puiſque les forces a & b
font parcourir A E ou x, deux forces proportionnelles, & diſ-
poſées de la même maniere à l’égard de A E, feront parcourir
A C; ce qui arrivera, ſi l’on prend l’une ſur A E, & l’autre
ſur A H, auſſi perpendiculaire à A E. On aura donc ces quatre
proportions, A E : A B : : A B : A G, ou x : a : : a : {a a/x} = A G
A E : A C : : A B : A I, ou x : b : : a : {a b/x} = A I; & encore A E
: A C : : A C : A F, ou x : b : : b : {b b/x} = A F; & enſin A E : A B
: : A C : A L, ou x : a : : b : {a b/x} = A L : donc au lieu des deux
forces A B & A C nous en avons quatre, A F, A G, A L, A I,
dont les deux dernieres ſont égales, & directement oppoſées,
puiſque nous avons trouvé pour A L & pour A I {a b/x}, & dontles
deux premieres ſont dirigées ſur la même ligne A E, & par
conſéquent concourent ſeules à produire A E; ce qui donne

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer