Full text: Belidor, Bernard Forest de: Nouveau cours de mathématique à l' usage de l' artillerie et du génie

1025. Remarque .

1026. Par les deux problêmes précédens, l’on voit qu’il eſt
facile de ſçavoir la force des bombes qui ſont chaſſées ſous dif-
férens degrés d’élévations, puiſque connoiſſant leurs ampli-
tudes, on connoîtra les hauteurs où elles ſe ſont élevées, & par conſéquent leur vîteſſe, qu’il ne faudra que multiplier par
la peſanteur des bombes de mêmes ou de différens calibres,
pour avoir des produits, dont les rapports ſeront les mêmes
que ceux des forces que les bombes auront acquiſes en tom-
bant. Ainſi l’on peut ſçavoir quel degré d’élévation il fau-
droit donner à un mortier de 8 pouces, pour que la bombe de
ſon calibre tombant ſur un éaifice, comme, par exemple, ſur
un magaſin à poudre, fît autant de dommage qu’une bombe
de 12 pouces, qui auroit été jettée ſous un angle de direction
moindre que celui de la bombe de 8 pouces, cette derniere
devant acquérir, par la hauteur de ſa chûte, ce qu’elle a de
moins en peſanteur que celle de 12 pouces. Ceci eſt non ſeu-
lement curieux, mais peut encore avoir ſon utilité dans l’at-
taque des places.

1026. Fin du quatorzieme Livre.

0618-01
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer