Full text: Belidor, Bernard Forest de: Nouveau cours de mathématique à l' usage de l' artillerie et du génie

NOUVEAU COURS pour le plus grand effet il falloit charger la piece de 8 de trois
livres de poudre, celle de 12 de quatre, celle de 16 de cinq & demie, & celle de 24 de huit à neuf livres.

Ces épreuves ayant été conteſtées avec beaucoup de cha-
leur de la part de ceux qui ne les avoient point vues, la Cour
ordonna qu’elles fuſſent répétées à Metz, en préſence de M. le
Maréchal de Belle-Iſle, qui étoit chargé de la part du Roi de
veiller à leur exactitude, pour être en état d’en rendre compte
à Sa Majeſté: elles eurent le même ſuccès qu’à la Fere, ayant
auſſi reconnu qu’il falloit environ le tiers de la peſanteur du
boulet pour la charge la plus forte; mais on s’en eſt tenu à
neuf livres pour celle du plus grand effet des pieces de 24.

Dans le mois d’Août de la même année, l’on a encore ré-
pété ces épreuves à Strasbourg, mais avec des circonſtances
propres à les rendre plus exactes. L’on s’eſt ſervi d’une piece
de 24 bien conditionnée, que l’on a pointée ſous l’angle de
45 degrés & maintenue inébranlable, on ne s’eſt ſervi que
de boulets bien calibrés & bien ébarbés. L’on verra dans le
Traité du Jet des Bombes, que le canon tiré ſous l’angle de
45 degrés ſe trouve dirigé de la maniere la plus convenable
pour faire des épreuves deſtinées à juger de l’effet des différentes
charges, parce que les portées des boulets qui partent ſous
une direction au deſſus ou au deſſous de 45 degrés, ſont plus
courtes avec une même charge que ne ſont celles des boulets
qui ſuivent la direction de l’ame pointée ſous cet angle; d’où il
ſuit que les plus grandes portées ne doivent être attribuées
qu’à la force de la poudre, & non pas aux accidens qui ne
peuvent que lesraccourcir.

L’on a employé un nombre de charges en progreſſion arith-
métique, tirées de ſuite en augmentant d’une livre pour
chacune, en commençant par huit livres, & finiſſant par
vingt-quatre. L’on a reconnu que la charge de neuf livres de
poudre avoit chaſſé le boulet à 2500 toiſes, & que toutes les
autres charges plus fortes, juſqu’à celle de vingt-quatre, n’a-
voit jamais chaſſé le boulet plus loin, au grand étonnement
de ceux qui en avoient douté. Le lendemain de cette pre-
miere ſéance, l’on a répété les mêmes épreuves avec les mê-
mes charges; mais au lieu de commencer par huit livres de
poudre, & finir par vingt-quatre, l’on a tiré le premier coup
à vingt-quatre livres, & le dernier à huit, en ſuivant la même

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer